Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 11

La neige fond, mon bonhomme de neige va bientôt disparaître avec l’esprit de Noël. Les replays de Noël fondent également… Voici une dernière petite sélection et rendez-vous à la prochaine saison,Ho, Ho, Ho !

Voici trois nouveaux téléfilms où nous avons eu le plaisir de retrouver des actrices habituées à ces rôles de Noël et que nous apprécions : Jill Wagner, Jessica Lowndes et Alicia Witt.

Noël sous le gui : Un homme d’affaires toujours trop concentré sur son travail doit faire redécorer la grande maison familiale. La mère de ce dernier fait appel à l’architecte d’intérieur Abbey Fuller, jouée par Jill Wagner. Je ne vais pas vous en dire plus, vous vous doutez de la suite. Un thème récurent dans certains téléfilms de Noël, toujours agréable à voir !

Coup de foudre au bal de Noël : Après l’architecte d’intérieur, nous passons à Mia (Jessica Lowndes), décoratrice de vitrines qui se retrouve à aller aider sa sœur à la préparation du Festival des Flocons. Elle va devoir collaborer avec le petit-fils de l’organisatrice, un homme attaché aux traditions et à ses petites habitudes. Vous allez me dire que c’est presque la même thématique que le précédent, c’est vrai ! Petit bonus, la voix magnifique de Jessica Lowndes qui interprète “The Best Gift”.

La partition perdue de Noël : Je vous rassure, il n’y a pas de décoratrice et d’homme trop sérieux et concentré ! Melody Jones (Alicia Witt) est une star de la musique country. Une artiste sur le déclin prétend que Melody a plagié l’un de ses titres. Il va falloir qu’elle retrouve la partition de cette fameuse chanson ! Melody Jones va devoir farfouiller dans son passé et forcément croiser un ancien amoureux…

Le petit bonus musical de ce billet !

Publié dans Recettes et gourmandises

Projet 52-2021 #2 – Au hasard

Et voilà, c’est avec un plaisir non dissimulé que je commence ma 3ème année de Projet de Ma’ ! 🙂

En cliquant sur le tableau des thèmes ci-dessous, vous aurez accès aux règles de ce Super Projet, tenu d’une main de maître par Du côté de chez Ma’ :

https://ducotedechezma.files.wordpress.com/2020/12/52-2021_liste_themes.jpg

***

Au Hasard, tel est le thème de la 2ème semaine…

Au hasard, je vais goûter… euh ben… toutes les galettes 😀

Lundi dernier, nous avons organisé au boulot un concours de galette des Rois. 8 personnes se sont inscrites, donc 8 galettes à déguster ! Une note esthétique et une note gustative. Pour le coup, rien n’a été laissé au hasard 🙂 Mais concernant la fève (ou plutôt les fèves), le hasard a fait que je suis tombée sur 2 fèves, dont la mienne !

***

Combien de galettes à votre actif cette année ? 😉

Publié dans Internet, Photos

La photo du mois #123

Thème : CORPS, choisi par Philisine Cave

Note de l’auteur-e : pour rendre hommage à la très belle chanson de la chanteuse Yseult et aussi pour la multiplicité des définitions de ce mot ce qui offre du coup plein d’interprétations possibles.

J’espère ne pas avoir abusé sur la quantité…

Les autres corps sont par ici : Akaieric, Betty, Blogoth67, Christophe, Danièle.B, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Frédéric, Gilsoub, Gine, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Julia, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Marie-Paule, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Xoliv’.

Publié dans École

À la manière de James Rizzi

Vous connaissez cet artiste et ses immeubles colorés et souriants ?

Pour commencer, un travail sur les rectangles.

Le coup de main est vite pris.

La ville s’agrandit de plus en plus.

Le quartier devient de plus en plus populaire.

Tellement populaire qu’il a fallu acheter des parcelles de terrains supplémentaires !

*

Voici la source d’inspiration :

Publié dans Photos

Projet 52-2021 #1 – Commencer

Et voilà, c’est avec un plaisir non dissimulé que je commence ma 3ème année de Projet de Ma’ ! 🙂

En cliquant sur le tableau des thèmes ci-dessous, vous aurez accès aux règles de ce Super Projet, tenu d’une main de maître par Du côté de chez Ma’ :

https://ducotedechezma.files.wordpress.com/2020/12/52-2021_liste_themes.jpg

***

Comment ne pas commencer cette année par un thème de circonstance : Commencer ? 😉

Voilà comment 2021 a commencé (enfin… le 3 janvier plutôt) : par une petite chute de neige découverte ce matin-là en levant le volet de la chambre 🙂 Mais ça n’a pas duré… A la faveur d’1 ou 2 degrés supplémentaires, la neige a fondu un peu trop rapidement…

***

Avez-vous bien commencé l’année ?

Publié dans Internet

Rétrospective blog 2020

Parmi les billets classiques publiés en 2020, voici le trio vainqueur :

  • À la manière Loretta Grayson, l’imagination artistique à l’honneur, cela fait plaisir !
  • Noël et 3ème vague, un coup de gueule qui a fait couler beaucoup d’encre, euh, taper de nombreuses lettres dans les commentaires.
  • Vintage, il a suffit que je montre mon kiki sur le blog pour me retrouver sur le podium ! 🤪

Parmi les billets du Projet 52 de Ma’ publiés par Sév, voici le trio vainqueur :

Voici le podium du Silent Sunday :

Nous participons par alternance à la photo du mois. L’année dernière, j’avais trusté le podium 2019, cette année, c’est presque un équilibre parfait :

  • Un plaisir d’après déconfinement encore impossible à réaliser : aller à un concert ! Mylène Farmer a eu de la chance de faire ses concerts en 2019 (Billet oth).
  • Quelqu’un qui vous a apporté l’essentiel dans votre vie actuelle (Billet oth mais Sév en photo 😉).
  • Une photo, un film ! Bingo pour Sév qui a réussi à placer son film fétiche (Billet Sév).

Je participe 2 fois par mois au Rendez-Vous Reflets, voici le podium :

Et il faut terminer cette rétrospective par mes trois flops de l’année ! En 2019, la musique et le cinéma étaient en queue de peloton. En 2020, le cinéma est toujours à la traîne ainsi que le street art.

  • Ma quête des Stork à travers Strasbourg n’a pas mobilisé les foules, ce n’est pas grave, je continuerai en 2021 car il y en a encore d’autres à découvrir. En plus, cela permet de découvrir Strasbourg et ses alentours de manière très originale !
  • Marie Trintignant  et Emily Blunt n’ont pas réussi à vous convaincre dans Cible émouvante et Petits meurtres à l’anglaise (le remake) ? Tant pis ! Je pense faire un billet sur Emily Blunt en 2021, na !
  • Un choix de trois films qui n’a (également) pas eu de succès… Encore tant pis ! Je pense également parler de Rachel McAdams cette année, na !

 

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 10

Petite présentation germanique pour cette nouvelle sélection. Les chants sont forcément en allemand et il est fréquent d’entendre « Stille Nacht, heilige Nacht » ! La Polizei est également de la partie. Les acteurs se font un petit peu plus de câlins et parfois ôtent leurs vêtements. Chose rare dans les téléfilms actuels où un quiproquo arrive souvent quand deux paires de lèvres se rapprochent un peu trop !

Der Weihnachtshund (Un Noël de chien), deux personnes, Max et Katrin (Nadeshda Brennicke) qui ne se connaissent pas et n’aiment pas Noël sont confrontés à une histoire de chien ! L’un souhaite faire garder le sien et l’autre en trouver un pour échapper à sa future belle-famille car son futur(ex) beau-père est allergique aux chiens. Un téléfilm particulièrement agréable car bien rempli de quiproquos. Il date un peu, 2004, ce qui n’enlève rien à son charme, au contraire.

Engel sucht Liebe (Les murmures de Noël), la brigade des anges a pour objectif de rendre 72,9% des gens heureux à Noël. Ils descendent sur Terre et tentent de « remettre » du bonheur dans certaines personnes. Les vivants ne peuvent naturellement pas les voir. L’ange Uriel tombe amoureux de Laura (Yvonne Catterfeld), une jeune femme aveugle qui peut voir l’ange… Quiproquos à gogo car Uriel doit redevenir vivant et son patron des anges a des objectifs à atteindre ! Une belle surprise pour moi avec ce téléfilm de Noël qui sort un peu de l’ordinaire.

Der Nikolaus im Haus (La Mère Noël), pour échapper à la police et prouver son innocence dans une affaire de détournement de fonds, Klaudia (Christine Neubauer) est obligée de se déguiser en Mère Noël et de se cacher dans la maison d’un veuf qui vit avec ses deux enfants. Il se trouve que cet homme est également victime du même « filou ». L’histoire a pour cadre la ville de Salzbourg.

J’espère vous parler un jour des téléfilms français de Noël, j’en ai vu 2, j’attends un troisième pour faire un billet sur le blog. Si vous avez apprécié Der Weihnachtshund, il y a une suite tout aussi sympathique !