Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Le Parfum : Histoire d’un meurtrier

Connaissez-vous ce film sorti le 4 octobre 2006 ?

Dans la France du XVIIIe siècle, naquit en 1738, Jean Baptiste Grenouille. Elevé dans un orphelinat jusqu’à l’âge de treize ans, peu sociable et fruste, Grenouille n’a pas d’autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez Guiseppe Baldini, un maître parfumeur de la capitale qui profite ainsi de son don exceptionnel pour créer de nouvelles fragrances. Il découvre alors les techniques et les secrets de la fabrication des parfums. Son don lui permet de composer quelques chefs-d’œuvre olfactifs, mais son unique obsession demeure l’odeur naturelle évanescente des jeunes femmes qui croisent sa route. Pour mettre en bouteille ce parfum envoûtant et en faire son ultime chef d’œuvre, il commettra l’irréparable…  (Source Wikipédia)

Bon, il nous colle une affiche de 2006, il nous fait un copier-coller d’un article de Wikipédia et il nous montre une vidéo du film. Où veut-il en venir ?

J’y arrive, j’y arrive ! Lors de notre week-end de Pâques à Lyon, nous avons visité le Musée des miniatures & décors de cinéma. La visite commence par une descente au sous-sol dans une vieille cave froide et sombre, une sublime odeur de roses parvient à nos narines et nous découvrons des décors de ce film.

Grenouille, dans son atelier, en train de travailler sur des parfums.

Le bureau de Guiseppe Baldini (Dustin Hoffman), maître parfumeur de Paris.

C’est dans ce tube mystérieux que Grenouille,  grâce à la technique de l’enfleurage, va capter l’odeur des êtres vivants.

(Retour au sommaire Lyon)

by oth67

Publicités

26 commentaires sur « Le Parfum : Histoire d’un meurtrier »

  1. J’ai lu le livre, j’avais adoré à l’époque! Par contre je n’ai pas vu le film… la fin est fidèle au livre? parce que c’est trash quand même! o-O

  2. Un très beau film, même si pour ma part, j’ai également préféré le livre.
    Je t’ai écouté… je viens de créer une rubrique cinéma sur mon blog !

  3. Oh les grands veinards! Se replonger dans le films parmi ces décors, ça c’est « la classe »! Pas lu le livre car trop cinéphile pour trouver du temps pour lire… Hé oui, faut faire des choix dans la vie donc j’attendrai la retraite pour la lecture. lol!

  4. J’ai adoré les deux.
    La scène de la naissance, dans le film, est tellement bien faite qu’on sent presque les odeurs derrière son écran.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s