Publié dans Coups de gueule et absurdités

Le pont de trop ?

Eh bien, nous y voilà à ce pont de l’Ascension… Mais pourquoi d’emblée les médias parlent de pont ? Il apparaît comme acquis que tout le monde va s’arrêter de travailler aujourd’hui. Comme si le vendredi était considéré comme férié – c’est vrai que cette année nous sommes servis, avec un mois de mai qui ressemble à s’y méprendre à des zones karstiques (ou à une bonne tranche d’emmenthal pour faire plus simple).

Je voulais en venir où déjà… ?

Ah oui !! Depuis que les élèves du primaire n’ont plus école le samedi matin, les Académies demandent aux établissements scolaires et aux parents d’élèves de voter pour ou contre le report du vendredi de l’Ascension. Et ça, ça m’énerve grandement ! Pourquoi on nous demande notre avis ?? Le mystère reste entier…

Je ne cherche pas à faire la morale, ni à enfiler ma cape de donneuse de leçons, ni à avoir l’air d’une psycho-rigide… moi qui doute en permanence. Mais là pour le coup, j’ai un avis trop bien tranché. Je vous le dis tout net, en tant que représentante des parents d’élèves (mais pas que moi, je vous rassure), j’ai voté contre le report. Pourquoi ?

  • 3 jours de classe d’affilée pour les enfants puisque le report se serait fait le mercredi 16 mai : en temps normal, la semaine est faite de telle façon qu’il y a deux jours de classe / un jour de « repos » / deux jours de classe. Les gamins ne sont pas habitués à ce rythme de trois jours de classe d’affilée. Certes, cela n’aurait été qu’une fois dans l’année, mais ce changement opéré en fin d’année scolaire (enfin presque) alors que les enfants sont déjà pas mal sur les rotules et que les évaluations nationales pointent le bout de leur nez, n’est pas fait pour les mettre en joie et dans de bonnes dispositions. Le mercredi est fait pour leur laisser un temps de repos entre deux périodes de remue-méninge.

  • Il n’y a aucune harmonisation entre les communes d’un même département, même avoisinantes. Comment tu fais quand tu as un gamin en maternelle dans ton patelin, un CM1 dans la commune d’à côté et un collégien dans le gros bourg quelques kilomètres plus loin ? Anarchisme, quand tu nous tiens…

  • Pas mal d’enfants ont des activités le mercredi : du sport, de la musique, du chant, que sais-je encore ? La fin d’année est propice aux examens et autres préparations de tournois en tous genres. Certains jeunes seraient prêts à tuer (tu crois que j’exagère là…) pour ne pas louper leur soupape du mercredi.

  • Qui dit école le mercredi à la place du vendredi, dit adaptabilité de tout ce qu’il y a autour : cantine, périscolaire, modes de garde divers et variés. Je te dirais que ce n’est pas un gros problème en soi. Mais… car il y a un mais. Quand les parents n’y mettent pas du leur, c’est le bordel bazar complet ! Exemple en 2009 dans notre commune : les écoles ont mis un mot dans les cahiers de liaison afin d’avertir les parents pour qu’ils prennent leur disposition par rapport à la réservation de la cantine et du périscolaire… Excellente initiative, sauf que. Des parents n’ont pas cru bon de tenir compte de cet avertissement et ont donc considéré qu’il n’y avait pas lieu de prendre les dispositions ad hoc. Résultat, ce fut du grand n’importe quoi, la cantine et le périscolaire ayant dû pallier ce jemenfoutisme en rappelant en catastrophe du personnel de cantine et des animateurs.

  • Les parents, parlons-en justement ! Tous ne font pas le pont. La Terre ne s’arrête pas de tourner le vendredi de l’Ascension (ni les autres jours d’ailleurs. Heureusement !!). Il faut bien que ceux-ci s’organisent en fonction de.

  • J’ai surpris l’autre jour une conversation entre deux mamans. Je dois dire que j’étais atterrée de ce que j’ai entendu…

Mum 1 : Haaan, j’ai été déçue quand j’ai appris qu’il y avait classe le vendredi de l’Ascension…

Mum 2 : Rhooo mais moi aussi, de toutes façons, c’est trop tard on a réservé pour notre séjour aux Bahamas depuis janvier ! Les enfants n’iront pas à l’école épicétou 😛

Mum 1 : Ah c’est exactement pareil pour nous, hein !! Diantre Pourquoi ils ne font pas le pont… franchement ?!! Nos gamins ont même dû aller à l’école la veille du 8 mai alors qu’il revenait juste de vacances !!!

Mum 3 : Les parents d’élèves ont voté contre le report, et j’en fais partie ! Vous les parents, vous n’avez qu’à assumer le fait de faire manquer l’école à vos enfants…

Mum 1 et Mum 2 : … Mouais, c’est sûr…

Devine qui est Mum 3… 😉

Voilà le genre de parents qui me… grrrr…  Bel exemple pour les enfants… C’est bien de leur donner le goût pour l’école buissonnière dès leur plus jeune âge ! Privilégier un gros week-end de « vacances » plutôt qu’une journée de classe… Oh ben, on fera un mot pour dire que tu étais malade…

  • Tu ne trouves pas qu’il y a assez de vacances scolaires dans l’année pour te payer des séjours à droite et à gauche (tant mieux pour toi si tu as les moyens de te prendre des semaines à « Peter and Holydays » à chaque instant, hein !!). Allez, on va dire que c’est bon pour le tourisme.

J’attends le retour de Zébulon et Tilou ce soir pour leur demander s’il y avait beaucoup d’absents ou non

Je ne prêche même pas pour ma paroisse puisque pour nous quatre, les adultes ne travaillent pas aujourd’hui – Oth a fait cours le mercredi, et ma boîte nous a mis en RTT obligatoire – et les enfants bossent !

***

Je serais très intéressée d’avoir ton avis cher lecteur, en tant que parent, enseignant.

Que disent tes enfants ? Même si tu n’es rien de tout ça, qu’en penses-tu ? J’en fais trop, c’est ça 😛 ?

***

Publicités

49 commentaires sur « Le pont de trop ? »

    1. Aaaah merci Douchka ! je suis ravie que tu ailles dans mon sens.
      La valeur travail – que ce soit au niveau des adultes ou au niveau des enfants – n’est plus autant reconnue que par le passé, malheureusement…

  1. C’est sûr que le pont permet de faire des petites choses en famille pour ceux qui peuvent, mais finalement ça engendre plus de désagrément et je suis d’acc avec toi même si, comme tu le dis, je ne suis « rien de tout cela » lol
    J’ai adoré ton article, contente de te retrouver !

    1. Bien sûr, il y aurait eu classe le mercredi à la place du vendredi, on se serait organisé, on aurait « fait avec » comme dit. Avant-hier, Zébulon a passé la journée dans la classe de son père (avec des grands CM2) et Tilou était chez sa nounou.
      Il est certain aussi que même en faisant le pont, on n’en profite pas forcément pour faire des tas d’activités, car on a parfois envie d’être tranquilles…
      Rhooo, tu me mets la pression avec ta dernière phrase !! J’y comprends à demi-mots que mon inspiration du jour t’a plu, me trompé-je ?? 😉

      1. tu es très fine en effet : il y avait de ça ;)) et aussi que ça fait plaisir de pouvoir profiter de toi tout un moment sur la blogo en ce moment où on t’y voit moins – dit la fille qui n’a pas encore pris 5 minutes pour répondre au mail, je sais ^^)

        1. 🙂 🙂 🙂
          C’est vrai qu’entre le boulot, la famille, la maison (enfin la vraie vie quoi !), ça ne laisse pas énormément de temps à la blogosphère. Et puis, une ou deux soirées télé par semaine, ça ne fait pas de mal 😉
          Avec le beau temps – oui, on a ça chez nous !!! – on est souvent dans le jardin, que ce soit pour s’en occuper, pour flemmarder ou déranger les voisins s’amuser avec les enfants !
          T’inquiète pour le mail, mais ne tarde pas trop hein ! ;P
          Plein de bisous à toi et à Chou. J’aimerai prendre plus le temps aussi de lire tes articles virevoltants (mieux qu’en diagonale je veux dire…) 🙂

  2. Personnellement, cela ne me choque pas du tout que les parents partent avec leur enfant et fasse sauter l’école à leurs enfants. Pourquoi ce serait un problème? Moi j’ai eu beaucoup d’absents les lundis précédant le 1er et 8 mai. Et tant mieux pour eux s’ils peuvent se payer un weekend à rallonge avec leur enfant. Si des enfants peuvent passer du bon temps avec leur parent, c’est bien. Ce n’est pas une absence par ci par là qui vont changer leur résultat au bac. J’ai du mal avec la « sacralisation » de l’école, j’avoue, et cela même si je suis instit. J’ai du mal avec la culpabilisation des choix parentaux. Partir en weekend prolongé, ce n’est pas donner le goût de l’école buissonnière. Je n’ai donc pas la même opinion que toi sur la question. Bref.

    Moi je fais le pont et je suis très contente, comme ma fille également qui est au lycée. Nous avions récupéré cette journée en écourtant d’une journée les vacances d’octobre.

    De toutes les façons, plus qu’une année à 4 jours par semaine, puisque dès 2013 on repasse à 5 jours.

    1. Voilà, si le projet de semaine à cinq jours aboutit, cela devrait a priori régler ce problème… Je n’arrive pas encore à me forger une opinion vis-à-vis de ce « retour en arrière ». J’attends de voir.
      Peut-être suis-je encore de la « vieille école », mais sans aller jusqu’à sacraliser l’école – comme tu dis – il s’agit pour moi d’une forme de respect envers le corps enseignant que d’aller en cours quoi qu’il arrive, sauf bien sûr en cas d’impossibilité valable. Je ne suis pas une ayatollah de l’assiduité non plus ! Je n’ai jamais envoyé mes gamins en classe s’ils étaient fiévreux par exemple (je dis ça parce que j’en connais qui le font…).
      Bien sûr que quelques jours loupés à l’école primaire ne mettent pas l’élève en danger arrivé au bac, mais le fait d’avoir à partir en congés pour des raisons de volonté de farniente de la part des parents est loin d’être une raison valable pour moi. Si c’était pour un mariage (ou une raison familiale moins heureuse) loin du domicile, je serais d’accord, mais sinon…
      Merci d’avoir donné ton point de vue, Chrys 🙂

  3. moi je trouve que c’est sympa quelquefois : les momes à l’école et les parents qui s’offrent uné journée en amoureux:)

    1. Ben tu vois, on en n’a même pas profité dans ce sens, vois-tu ! 😉
      De plus, nous avons laissé le choix à Zébulon, à savoir s’il voulait manger à la maison ou à la cantine à midi, et s’il voulait qu’on le cherche à 16 h 15 ou s’il voulait aller au périscolaire. Et bien, il a préféré cantine et périscolaire !! On passe après les copains déjà ! 😀
      Tilou a mangé avec son pôpa et sa môman 🙂

  4. Bonjour Sev.
    Je puis te donner mon avis en tant qu’ancienne élève Belge et aussi maman. Les échanges que tu mets étaient déjà d’actualité du temps de mes enfants. Ma fille va avoir 40 ans. Cela me heurtait aussi et mes enfants allaient à l’école. C’était aux instituteurs ou les profs de l’enseignement après école primaire de se débrouiller. Pour moi-même, lorsque pour ces raisons nous étions peu nombreuses, les profs s’adaptaient et nous avions quasiment un cours privé ou bien des révisions. Et le lendemain pour les élèves qui avaient été absentes, tant pis. C’était à nous de transmettre nos copies. Mon avis sur la durée scolaire des enfants va totalement à l’opposé de la réduction des jours de présences scolaires. J’allais à l’école le lundi, mardi, mercredi matin, jeudi et vendredi. Nos cours commençaient à 8h30 et finissaient à midi. Reprise à 13h30 ou 14h là j’ai oublié et nous finissions à 16h20. En résumé dans les grandes classes, 4 heures de 50 Min le matin et 3 heures de
    50 Min L’après-midi. Nous avons eu cours le samedi matin, puis ce fut supprimé pour les raisons que des parents partaient en longs w.e. Et trop d’absences avec la complicité desdits parents, de la même manière que dans ton exemple.
    Vu la matière de plus en plus importante à ingurgiter pour nos petites têtes blondes ou brunes pourquoi vouloir écourter ce temps de cours ? Oui je sais plus de sous pour payer le personnel au détriment de l’apprentissage scolaire. Personnellement cela me met en colère tout cela. Le père de mon fils à été instituteur et il ne se la coulait pas douce du tout lorsqu’il rentrait de sa journée. Il était lessivé et ensuite montait dans son bureau corriger les interrogations, les cahiers relevés etc… Et puis préparer les cours du lendemain. L’inspecteur traînait souvent dans l’établissement pour le bon ordre des cours et surtout de son agenda des cuirs qui devait être d’une présentation impeccable. Normal, il s’agit d’apprendre aux enfants les bases futures de l’enseignement supérieur. Quant aux devoirs, je me trouvais encore bien souvent à en faire à 21 heures ou +
    Il fallait bosser et je ne regretterai jamais rien, c’est ce qui m’a construite. Excuse-moi pour la longueur, un sujet qui me tient à cœur l’école. J’ai aimé y aller.
    Bisous

    1. Merci pour ton pavé, Filamots !! 😀
      Par rapport à ton paragraphe sur la quantité d’informations que l’on enseigne à nos enfants, j’ai bien l’impression qu’il y a des choses qu’ils apprennent de plus en plus tôt. Zébulon a commencé les multiplications et doit savoir la table de 5 pour lundi. Il n’est qu’en CE1… Après tu me diras, si c’est au programme, ça doit être fait et c’est que cela est possible ! En tout cas, Zébulon n’a aucun problème de compréhension et d’assimilation à l’école, donc…
      A mon époque, la semaine comprenait 27 heures d’école (récréations comprises). Aujourd’hui, la semaine de cours est de 24 heures (toujours récré’ incluses) avec des programmes plus chargés…

    1. Tu avais beaucoup d’absents dans ta classe ?
      Je n’ai plus pensé à demander à Zébulon mais d’après Tilou, une seule élève manquait. Je demanderai confirmation à la maîtresse parce que ça m’étonne (ou alors les parents sont exceptionnels, je ne vois que ça !!)

  5. C’est pas souvent qu’on te voit t’énerver Sev !! 🙂
    Nous, nous faisons le pont, ayant travailler mercredi. ça ne m’a pas dérangée vu que les 2 semaines précédentes avaient été allégées par le 1er et 8 mai. J’ai adapté ma classe pour que le 3eme jour nous fassions des actrivités demandant moins d’efforts de concentration.
    J’apprécie ce grand WE. Grandsage a pris son jour. ils ne font jamais le pont sinon.

    Dans ce cas de possibilité de pont j’aurai été assez compréhensive si des élèves vaient manqué la classe le 1er et 8 mai (il m’en manquait 1 !).
    Dans le sautres cas, contrairement à Chrys, je suis moins compréhensive sur les absences à tout va (j’avais fait un billet sur les absences Disneyland il y a quelques mois…). je trouve que les jours d’école sont comme des règles à accepter, comme de faire les devoirs. Est-ce que nous adultes lachont le travail parce que nous voulons partir ? Bien sûr, on peut prôner tout ce qu’ils acquiéreront en vacances mais à d’autres moments …

    1. Hihi, tu as remarqué, hein !! 😉
      Ce qui m’avait surtout énervé, c’est que nous parents, avions des arguments (ceux cités dans l’article donc) contre le report alors que les maîtresses étaient pour (sauf la directrice) mais sans savoir pourquoi…
      Ce qui est bien, c’est que tu as su adapter tes séances à cette journée du mercredi.
      J’abonde dans ton sens quant au respect des règles ! Vous les enseignants, vous apprenez le vivre ensemble et les règles de la classe aux enfants, alors si les parents eux-mêmes ne les appliquent pas… 😦 Ce sont les mêmes adultes qui vont râler parce que le programme ne sera pas bouclé en fin d’année.
      C’est comme si toi, en tant que prof, tu t’absentais une matinée parce que tu as décidé que tu devais aller chez le coiffeur ou autre activité tout aussi urgente qu’importante !!

  6. Je fais le pont car j’ai travaillé mercredi dernier. Je suis très compréhensive par rapport aux absences occasionnelles qui sont rares mais consternée par les vacances de une semaine voire 15 jours hors temps scolaire. Cela m’arrive très fréquemment et je ne trouve pas cela normal!

    1. Comme je disais plus haut, si l’absence est due à un évènement familial, je comprends tout à fait, mais si c’est pour partir en vacances, je dis NIET !!
      Désolée si j’en froisse certains, mais tout comme toi, je trouve pitoyable des parents qui font manquer une voire deux – ??!!?? – semaines d’école simplement pour partir en vacances… 😦
      Bon week-end et à demain pour le mot du Moyen-âge 😉

  7. il y a deux et trois ans, les primaires ont eu cours le mercredi pour faire le pont le vendredi. mais pas les collègiens.
    l’année dernière, les collégiens ont bossé tout le mercredi pour faire le pont le vendredi………mais pas les primaires.
    cette année, c’est réglé: pas de pont
    quant à moi, comme je bosse le samedi, je ne fais jamais le pont non plus.

    en tout cas je suis d’accord avec toi sur le côté « école buissonnière »
    comment les enfants peuvent prendre l’école au sérieux si les parents inventent n’importe quel prétexte pour se procurer à EUX un long week end?

    ce midi j’ai pensé à toi; j’étais en train de discuter avec une instit, un gamin arrive et lui dit « excuse moi je n’étais pas là ce matin parce que j’étais fatigué; tu comprends, hier soir c’était l’anniversaire de tonton, on est rentré tard »

    j’ai halluciné! rien à voir avec le pont mais on n’est en plein dans l’exemple type du parent qui désavoue le rôle de l’école
    tu es fatigué, tu restes à la maison; tu n’as pas envie d’y aller cet aprem, reste à la maison
    après on s’étonne que des tas d’adultes se collent en arret maladie pour le moindre pet de travers!

    un jour le ninja me dit: « oh la mère de jessie elle est sympa elle lui fait des mots d’absence quand il n’a pas envie d’aller en cours
    -et quand il n’aura pas envie d’aller bosser plus tard, elle lui fera des mots aussi? et le patron les acceptera?
    -euh non… bon j’ai rien dit
    -c’est bien ce qu’il me semble » ^^

    pardon, j’ai été bavarde…

    1. 😉 Tu as tout à fait le droit d’être bavarde et ça me fait bien plaisir de tous vous lire et que tout le monde confronte son avis et son expérience ! De plus, je suis contente de voir que même si nous ne pensons pas tous de la même façon, cela se fait dans un bon esprit. 🙂
      Bah, à l’âge du Ninja, je comprends sa réaction, il va grandir et ses opinions vont changer et s’affiner. Si toi en plus tu vas dans le sens du recadrage, alors tout va bien !
      Bon, on va dire que le gamin (celui que tu as croisé) a été honnête…

    1. En entreprise, que oui que cela se pratique. Je ne connais que l’exemple des PME. C’est laissé à la libre appréciation de l’employeur. En Belgique nous n’avons que 20 jours ouvrables de jours de congés par an. Un jour ouvrable c’est du lundi au vendredi de la semaine. Quant aux jours fériés et l’utilisation des ponts parce que le jour férié tombe un dimanche se répartit légalement en début d’année par l’employeur. Un jour comme aujourd’hui vendredi, si le programme de répartition des jours avait été établi comme prévu, il pouvait arriver qu’aujourd’hui j’aurais pu travailler. Un jour calme où il est utilisé à faire des choses au bureau qu’on a pas le temps de faire autrement. Pourquoi ? Parce que les bureaux en centre ville fonctionnent au ralenti. J’ajoute aussi que nous travaillons 38 heures semaines. À la Bnp Paribas dans la filiale où je travaillais à Bruxelles.n nous faisions encore 39 heures et récupérions les heures faites en plus en jours RTT. C’est ainsi que j’ai appris ce que cela représentait en France, travaillant pour la maison-mère à Paris.

      1. J’évoquais le pont du point de vue scolaire en lien avec la date de « congé » de jeudi.

        Bien entendu, le pont se fait toujours, surtout dans les banques … mais partout ailleurs (et dans les banques) la FEB fait le gros dos (Fedération des Entreprises de Belgique, et gros « casseur social »!) en souhaitant la disparition de toutes les formes de congés (et j’exagère à peine, bientôt ils vendront les jours de congé et de vacances aux travailleurs!).

    2. Et puis, ce principe de demander l’avis aux parents et enseignants alors que ce sont les enfants les principaux concernés, ça me dépasse un peu je dois dire…

  8. Pour Timothé ça l’arrangeait bien qu’il y ait le pont (et pour sa môman aussi) car les larmes continuent de chaque côté. Je crois que ce passage fatidique à la 1ère section de maternelle est dur d’autant plus qu’il y a « débarqué » après les vacances de Pâques et que, par conséquent, il ne connaît personne (c’est pas comme tous les autres qui ont déjà des affinités depuis septembre…)
    Sinon, en tant qu’ancienne maman, j’appréciais « les ponts » car on pouvait profiter des filles sur plusieurs jours d’affilés mais je conçois que ce n’est pas marrant pour les enseignants si le rythme scolaire est « cassé » et comme tu le dis si bien dans une période de fin d’année où les esprits s’évadent un peu plus (cest plus poétique de mettre ça comme ça plutôt que de dire qu’ils font le souk!)
    Bon pont de l’Ascension tout de même!

    1. Coucou Ideyvonne !
      Comment se fait-il que Timothé ait démarré l’école en cours d’année ?? Cela aurait été moins « violent » qu’il commence en même temps que ses camarades, même s’il n’avait commencé que par la moyenne section.
      Le « pont » se termine inexorablement… Bon dimanche ! 🙂

    1. Hey merci beaucoup ! J’avais justement fait exprès de ne pas le prendre en illustration car je ne l’ai encore jamais vu en vrai.
      Le Pont du Gard nous a vu l’été dernier et m’a vu quand j’étais petite. J’ai pu connaître le Viaduc de Garabit dans ma tendre jeunesse également ! 🙂

  9. Sur le sujet, je suis psycho-rigide et j’assume. Il y a école, vendredi de l’Ascension ou pas, donc les enfants y vont. Comment veux-tu leur expliquer que l’école est obligatoire et leur inculquer une certaine rigueur si, toi, parent, tu leur fais manquer l’école chaque fois que ça t’arrange ? Je me suis heurtée à ce problème de nombreuses fois avec d’autres parents, mais je ne lâche pas le morceau. J’estime que les enfants, qu’ils soient petits, moyens ou ados ont besoin de repères et je ne comprends pas comment les parents peuvent cautionner des absences de complaisance. D’ailleurs je m’arrête là parce que je sens que rien que d’en parler ça m’énerve !!! Bises, bon week-end. Pour moi aussi il débute ce soir !

    1. Psycho-rigide power !!! Bienvenue au club ! 😀
      Je n’ai rien à rajouter, je suis entièrement d’accord avec toi 🙂
      Bon dimanche à la grande famille 😉

  10. De mon coté, j’ai un enfant en maternelle, et je pense que rater un jour n’aurait pas été un drame (il a eu école mercredi). Ce n’est vraiment pas ce pont de plus ou non en mai qui me gêne. Ce qui m’ennuie à fond, c’est les grandes vacances, et le fait que je n’ai aucun périscolaire ici. Je ne peux que compter sur la tati, qui a 8 semaines de congés par ans et ne travaille pas le mercredi. Du coup, j’adorerais des vacances d’été plus courtes ! Bref, ce n’est pas le sujet, je m’égare.
    Ici la maitresse nous a toujours dit que la maternelle n’est pas obligatoire, on peut partir 15 j en vacances si on veut, suffit de prévenir.
    Mais n’empêche que le mercredi soir, mon loulou était épuisé, ca s’est soldé en crise, et du coup il a été puni tout le jeudi sympa comme jour de repos…

    1. Je suis d’accord avec toi sur le fait que les grandes vacances sont « trop grandes » justement, mais plus parce que sur deux mois, les enfants s’ennuient à force et que les acquisitions de l’année scolaire ont tendance à s’évader un peu (d’où la presque nécessité des cahiers de vacances, que Zébulon aime beaucoup d’ailleurs).
      Bien sûr que l’école n’est obligatoire qu’à partir de 6 ans, mais je considère qu’à partir du moment où on inscrit son enfant à la maternelle, on doit s’y tenir et ne pas prendre les maîtres et maîtresses pour des nounous et n’y envoyer son gamin que quand on a envie. C’est comme ça aussi que l’on donne le goût de l’école à nos petites têtes blondes. 🙂
      Rassure-toi, je ne te vise pas, je ne sais pas comment tu fais avec ton p’tit bonhomme !
      Tu devrais militer avec les autres parents pour la création d’un périscolaire, je suis sûre que cela est plus que nécessaire. Tu n’es pas dans un village où il y a plus de vaches que d’habitants !! 😉

  11. En Belgique, le mois de mai est moins emmenthal qu’en France. Pour l’Ascension, nous avons profité tous les 3 d’un heureux congé de 4 jours.. les derniers congés datent de février. Et bien, cela fait du bien ! Un peu de repos, autour d’un BBQ prévu ce midi (le premier de l’année aussi). On profite aussi pour travailler à la maison : tondre le gazon, écumer la stère de linge à repasser, préparer un bon gâteau à 4 mains, bref, on savoure mais on boulotte aussi, d’une autre façon..
    Quant à rater des jours d’école, je partage ton avis : c’est non. Nous avons eu la possibilité de le faire tant que Louise n’avait pas 6 ans (c’est permis en maternelle). Mais depuis, il faut se faire une raison..

    1. Bonjour à toi !
      Tu sais, dans l’absolu, je n’aurais pas râlé si au final, il y avait eu école le mercredi et pas vendredi ! J’aurais « obéi » à la décision et voilà. 😉
      Haaan, j’ai aussi plein de repassage qui m’attend… pffff.
      Bon dimanche !

  12. Moi je ne suis pas « pour » que les enfants manquent l’école. Mais quand ils ont l’opportunité et la chance de pouvoir passer un moment avec leur famille, ça n’a pas de prix. Ce n’est qu’une petite journée de quelques heures 😉 Les miens ont été à l’école hier, même si c’était dur pour eux de se lever après avoir fait la fête la veille pour leur communion. Si nous avions eu de la famille à la maison qui aurait dormi chez nous, ils n’y seraient pas allés.

    1. Hey bonjour « BS » ! 🙂 Je te remercie de venir participer à la discussion et donner ton avis.
      Alors tu vois, tes grands auraient eu une excuse tout à fait valable de manquer l’école, car pour le coup il s’agissait d’un événement familial (au même titre qu’un mariage ou un baptême). Ce n’était pas pour partir en week-end prolongé, tu comprends la nuance…
      En tout cas, ce jeudi fut une très belle journée passée en votre compagnie. Merci de nous y avoir convié. J’ai été très émue de voir notre nièce et notre neveu remonter l’allée centrale de l’église. Leur grand sourire et leur fierté (c’est ce que j’ai vu en tout cas) m’ont fait sortir le mouchoir 🙂
      Si nos enfants avaient fait le pont, bien sûr que nous aurions été plus qu’heureux de rester plus longtemps avec vous !

  13. chez nous, et à priori dans l’académie de bordeaux entière, on a rattrapé le vendredi (sans avoir le choix) le mercredi du retour des vacacnces de toussain (on a donc eu la semaine des deux vendredi en novembre. Du coup, aucun remord a faire ce grand pont !
    et effectivement, le lundi 30 avril, je n’avais que 3 élèves sur 32, je suppose que les parents faisaient le pont…

    1. Oh la vache !!! 3 sur 32 ??? C’est fort, ça !!
      Nan mais, je te rassure, le vote aurait été contraire, je ne serais pas allée militer avec d’autres, armée de slogans devant l’Inspection Académique !! 😛

  14. ne m’en parle pas,je vais te dire que JUnior est un des rares a ne pas faire les ponts quand il n’y en a pas .C’est quoi cela ? et pour pleins de trucs c’est pareil,les réunions sont trop tot,trop tards,pas le bon jour …Fuat que tout se fasse comme chacun veut,je comprends ta ralerie

    1. Merci de me soutenir Taka !! 😉
      J’ai le souvenir qu’à l’époque du lycée, quand un prof était malade et que du coup la journée était très tronquée, les élèves faisaient des pieds et des mains pour que les heures restantes soient dispatchées autrement. Ce que je trouvais un peu bête, parce qu’au final on se retrouvait deux ou trois journées rapprochées hyper-concentrées sans pause-déjeuner !!

  15. Célibataire et sans enfant, en plus d’être stagiaire, le pont c’est pas pour moi!
    Toutefois, j’ai pu admirer à quel point le système était mal foutu pour les parents – surtout quand ils ont des enfants dans plusieurs écoles. Un enfer pour l’organisation!!!

    1. C’est ça, tous les parents n’ont pas la possibilité d’avoir autant de souplesse que d’autres…
      Pour nous, je dois dire que ce n’était pas un souci, Tilou a été chez sa tatie et Zébulon a été dans la classe de son papa (donc dans une autre commune que la nôtre). Du coup, il a eu quand même une semaine de 4 jours, bien qu’il n’ait pas « travaillé » avec son papa ! Tous les parents n’ont pas la possibilité d’amener leur gamin sur leur lieu de travail…

  16. C’est vrai que cette année le mois de mai était vraiment cool pour celles et ceux qui POUVAIENT faire les ponts 😉 Etant dans l’hôtellerie, je te passe les détails que m’évoquent les ponts de mai 😉

    Quoi qu’il en soit, je comprends celles et ceux qui veulent s’octroyer un petit 3 ou 4 jours de congés et je comprends aussi qu’il ne faut pas non plus faire manquer l’école aux enfants que pour ça. Maintenant, je n’ai pas trop d’avis tranchés sur la question, je suis assez open 🙂 (a peut ben La Madame, a va faire rater 2 semaines au Fiston en octobre pour aller au Québec! :D)

    Bizz bizz Sév, ne m’en veut pas pour octobre 🙂

    1. Tu as dû bien « t’amuser » ce mois-ci dans ton boulot !!
      Viens par ici que je te fouette, c’est honteux des choses pareilles ! 😛 En même temps, quand ton gamin retournera à l’école après son séjour au Québec, il aura plein de choses à raconter à ses copains 🙂
      Bises aussi, tu es pardonnée 😉

  17. Moi je préfère les ponts aux semaines gruyère. Chez nous, systématiquement, à cause de l’internat, on fait le pont. Les jours sont rattrapés par différents moyens ( classe les mercredis a-m, rentrée plus précoce … ).
    En travaillant la semaine dernière, nous avons eu 3 jours plein et on a pu travailler à peu près correctement. En faisant revenir les élèves vendredi, je pense qu’il nous aurait fallu la journée pour les remettre au travail …
    Chez nous assez peu d’absentéisme en général mais il existe quand même des famille qui décalent les vacances et prennent du rab !
    Nos filles sont toujours allées en classe quand l’école était ouverte. Même pas de rallonge en cas de fête familiale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s