Publié dans Arts & lettres

Une photo & des mots – 3

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Le mystère Luc Rada …

Je n’avais plus de nouvelles de Luc depuis quelques jours et je commençais à m’inquiéter de ce silence.  Une petite voix à l’intérieur de moi me dit d’aller voir rapidement chez lui ! Je n’aimais pas cela du tout ! Il habitait en dehors de la ville, sur les hauteurs dans une charmante maison située au calme en pleine verdure. Arrivée devant la grille, je descendis rapidement de ma voiture. La grille était fermée à clef. Peut-être n’était-il pas là ? J’appuyais nerveusement sur le bouton de la sonnette, pas de réponse, rien ! Les volets étaient clos sauf un ! Pourquoi ? De loin, la fenêtre paraissait intacte, cela ne ressemblait pas à une intrusion. Je pris mon téléphone, fis une énième fois son numéro et atterris une énième fois sur son répondeur ! Cela faisait quelques mois que nous nous fréquentions. Luc avait des horaires décalés, il travaillait la nuit dans un hôpital et forcément il se reposait la jour ! Pas évident pour une nouvelle relation ! Nous nous voyions surtout les week-ends, le soir pour ne pas trop le décaler dans ses habitudes nocturnes. Il était en forme car il venait de se lever et moi, je finissais tranquillement ma journée !

Après avoir laissé un message sur son répondeur, je me suis décidée à appeler son travail. Stupéfaction, il n’avait plus de nouvelles de lui depuis quelques jours … Un mauvais pressentiment venait de m’envahir ! Ni une, ni deux, je composais le numéro des secours sur mon portable ! Ils arrivèrent très rapidement sur place. La grille et la porte furent forcées en deux temps trois mouvements, c’était impressionnant à voir ! À l’intérieur de la maison régnait un calme monacal. En revanche une drôle d’odeur émanait de la pièce où le volet était ouvert. Une odeur persistante qui me rappelait l’odeur que j’avais eu un certain temps dans ma cuisine lorsque j’avais laissé cramer (carboniser devrais-je dire) ma dinde aux marrons à Noël !

Les secours venaient de pénétrer dans cette pièce. Le chef fit rapidement demi-tour afin de m’empêcher de voir leur effroyable découverte. Un corps carbonisé gisait dans la pièce, face à la fenêtre. Je m’effondrais alors, en larmes, dans ses bras.

Un mystère entoure toujours cette macabre découverte. Les experts ne trouvent pas de réponse à cette combustion spontanée. En effet, rien d’autre n’a brûlé dans la pièce et aucune trace d’éléments déclencheurs a été trouvée. La seule chose qu’ils savent, c’est que Luc est entré dans cette pièce aux alentours de midi et qu’il s’est approché de la fenêtre avant de s’embraser spontanément.

La maison est maintenant devenue un lieu très prisé par les touristes ! La mystérieuse mort de Luc Rada n’a toujours pas été élucidée et les idées les plus folles sont maintenant avancées : Luc Rada n’est-il pas l’anagramme de Dracula …

a

Blog-1000mains

Pour jouer, tous ceux qui le souhaitent écrivent un texte dont la forme et le style sont libres mais répondant à deux consignes : le texte doit s’inspirer de la photo, choisie pour cette édition par Lily, et rester d’une longueur raisonnable pour un article de blog. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur Le Blog à 1000 mains.

Publicités

20 commentaires sur « Une photo & des mots – 3 »

  1. J’avais déjà le coeur qui battait vite car je me doutais qu’il était arrivé quelques chose à…Luc ! J’y ai vraiment cru… :- !
    Bon week !
    @nnie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s