Publié dans Blogosth Life

Les bienfaits de l’ennui

Comment as-tu occupé tes enfants ?

Comment vas-tu occuper tes enfants ?

Vous ne pouvez pas savoir comme ces deux questions m’énervent ! Un synonyme d’occuper est « remplir », comment vais-je remplir les journées de mes enfants ? Les journées doivent-elles toutes être remplies et planifiées ? Nous vivons à une époque où certains enfants ont déjà un emploi du temps surbooké (par qui, hein ?) qui leur octroie peu de temps pour laisser libre cours à leur imagination, à leur créativité et surtout au droit de s’ennuyer ! Pourquoi certains adultes quadrillent-ils autant la vie de leurs enfants ?

Danger_Ecole_ennuyer

(source image : Danger École)

Ce qui a changé, c’est la façon dont les adultes perçoivent cet ennui et y réagissent, ainsi que l’incapacité de certains enfants à le gérer. Dans notre société de productivité et de performance, une utilisation du temps efficace est valorisée. L’ennui a mauvaise presse. Ne pas savoir quoi faire, c’est perdre son temps. Quand un enfant dit s’ennuyer, on tente à tout prix de l’occuper, de lui trouver mille et une activités intéressantes à faire. (source Naître et grandir)

Mylene_Farmer_Visuel_Calendrier_2014Pendant ces vacances, il y a certains jours où j’avais prévu des activités avec Tilou et Zébulon et d’autres où il n’y avait rien au programme. C’est lors de cette journée que Zébulon a eu envie de cuisiner et que nous avons fait la fameuse recette du gâteau aux speculoos et aux pommes. Pendant ces journées « ennuyeuses » pour certains, Tilou donne vie à ses voitures et à ses Légo pendant que Zébulon dévore ses Picsou-Magazine ! Tilou et Zébulon peuvent passer de très bons moments à s’occuper ensemble ! Comment croyez-vous que le Mont Nounours a été créé ? Oui, c’est bien de s’ennuyer… et de trouver seul comment ne plus s’ennuyer !

Considérée, il n’y a pas si longtemps, comme « la mère de tous les vices », l’oisiveté possède, aujourd’hui, des vertus reconnues. L’ennui est même une expérience formatrice, indispensable à l’équilibre et à la construction psychique de l’enfant. « L’absence d’activités stimule son désir et son indépendance de pensée, l’incite à faire preuve d’initiative et à ne plus tout attendre des adultes », résume Roger Teboul, pédopsychiatre. (Source : psychoenfants.fr)

Donald_EnnuiL’ennui n’est pas réservé aux enfants ! Il y a des journées où je ne prévois rien et où j’aime pantoufler à la maison. Tout comme j’apprécie d’avoir des journées bien remplies !

Les bienfaits de l’oisiveté ne se limitent pas à l’enfance. Apprendre à cultiver, dès ses premières années, sa capacité à combler le manque généré par l’ennui, aide en effet, ensuite, à éviter de devenir un adulte suractif, par peur du vide. (Source : psychoenfants.fr)

Publicités

66 commentaires sur « Les bienfaits de l’ennui »

  1. Très intéressant! Bonne piqûre de rappel… Cet article devrait même être distribué à la maternité 😉

    J’expliquais cela à ma puce ( avec des mots d’enfants) il y a quelques jours quand elle venait le voir en me disant :  » maman je m’ennuie! »
    Il m’arrive également d’en parler avec certains élèves (et leurs parents) quand je vois que les progrès ne sont pas au rendez-vous …. Et en creusant un peu, il m’arrive souvent de comprendre que certains élèves ont une activité (artistique ou sportive ou linguistique ) chaque soir après l’école…. C’est plutôt choquant… Et très lourd pour l’enfant qui ne sera pas un surdoué pour autant !

    1. Je te laisse mettre les affiches en maternité, si cela ne te dérange pas ?
      Certains enfants ont des agendas plus chargés que les nôtres !

  2. Du coup, je culpabilise moins de me prélasser à la plage l’été et de pratiquer la « bronzette idiote ». Cependant, je ne m’y ennuie pas du tout : je lis ou je fais des mots croisés et parfois rien.
    J’ai eu des collègues qui bourraient les journées de leurs enfants d’activités et de cours variés. Elles se fâchaient d’ailleurs si on faisait mine de plaindre les gosses.

    1. La peur du vide de certaines personnes se reporte sur les enfants ! Pô bien !
      Ne sommes pas fans de la bronzette, désolés nos sommes !

  3. Je suis bien d’accord avec toi et suis aussi adepte de laisser les enfants s’ennuyer. D’ailleurs, il faut bien reconnaître qu’ils ne s’ennuient jamais très longtemps. Le seul problème est quand ils cèdent à la facilité et courent s’ennuyer devant la télé, la console ou l’ordinateur…

  4. Mes enfants s’ennuient rarement. En fait, ils insistent en me disant qu’ils s’ennuient lorsqu’ils ont envie de jouer à l’ordinateur 🙂
    Sinon, je voulais te dire que je viens de te taguer. J’espère que ça te fais plaisir. Bises.

    1. Argh, encore un tag !
      Nous avons sous le coude celui de la Pingsheuse, je mets le tien à la suite !
      Tu n’hésites pas à nous le rapeller dans quelques temps !
      Bises

  5. Je suis pleinement d’accord avec toi. Je vois que les enfants sont trop sollicités à faire des activités. Quand on les voit ne rien faire, on leur dit fais quelques chose bon sang !
    C’est ce que j’ai entendu toute ma jeunesse (j’ai la cinquantaine bien passé !!!) c’est comme ça que j’ai appris à tricoter. Ok j’ai fait de beaux pulls à mes gosses et moi-même mais finalement, j’ai toujours fait quelquechose. Faut dire qu’à l’époque, on ne pensait pas comme maintenenant. Mes enfants (3) n’ont jamais fait d’activités à l’extérieur, ils n’en ont pas éprouvé le besoin et ne les ai jamais forcés. ils se sont occupés seuls sans que je sois derrière eux. Bref, pour moi, je pense qu’il faut occuper les enfants qui sont très actifs mais ceux qui aiment rêver, paresser ou rien faire du tout il faut les laisser s’embêter un peu. Pourquoi penser pour eux à les occuper alors qu’au bout d’un moment ils savent le faire, comme prendre un livre qui traîne par exemple. Même le peu de temps passé sur ses pages, peut l’amener à vouloir ouvrir un autre livre mais il le fera selon son envie à lui.
    Bonne journée à vous !
    @nnie

    1. Une réponse bien complète et avec laquelle je suis d’accord ! Il y a malheureusement aussi une comparaison/rivalité aux rentrées des enfants : tu étais où, tu as fait quoi ? Moi, j’étais, moi, j’ai fait çà …
      Zébulon est rentré aujourd’hui en nous racontant qu’un de ses copains était au USA !

  6. Tu as parfaitement raison : s’ennuyer c’est l’occasion de chercher comment ne plus s’ennuyer et devenir créatif. Ah, si j’avais le temps de m’ennuyer!
    bonne rentrée Oth!

  7. J’aime bien ce billet cela fait du bien de remettre les pendules à l’heure en laissant la part à la créativité, à l’imagination des enfants … C’est ce que j’ai toujours privilégié pour mes trois refusant de les occuper à tout prix, une activité en plus de l’école c’est déjà pas mal.. Leur laisser du temps pour ne rien faire et sennuyer parfois pour laisser libre cours a leur imagination pour soccuper, adulte c’est ce que Je fais parfois encore également … Bonne reprise et belle semaine

  8. j’adhère! j’ai du mal à faire comprendre à l’homme les bienfaits de l’ennui… notre presque 4 ans, quand elle s’ennuie, fait preuve de beaucoup d’imagination. Notre grand moins. il tourne en rond. depuis qu’on a limité la télé (à presque plus), il s’ennuie plus vite, forcément… et l’autre jour, il a ENFIN construit une cabane!! j’étais aux anges! mais bon, lui, son truc, c’est son sport…

  9. Chez nous on s’ennuie mais pas que… ne serait-ce que parfois, et même souvent, on bosse alors que la poulette est en congé… donc on n’a pas vraiment le choix… sinon, je trouve qu’une activité par semaine, c’est bien… ça l’ouvre à d’autres choses et à d’autres gens…

      1. ben je suis assez d’accord avec toi… mais un seul truc par semaine (genre on va à la piscine), c’est pas trop de choses je trouve…

        1. Après quand c’est une activité sportive et si le loulou a des compétences, il y a souvent de la compétition en plus ! Tant que cela lui plait !

  10. Absolument d’accord ! L’oisiveté n’est pas une source d’ennui, elle permet de se construire ! Je pense aussi aux parents qui estiment que la sieste en « maternouille » est une perte de temps ! Que nenni, elle permet de grandir et l’enfant qui dort range dans sa tête toutes les informations qu’il a accumulées…
    BISOUS

  11. Nous aussi, pendant les vacances, on aime bien s’ennuyer…
    Et Super-Boubou y arrive de mieux en mieux, en donnant vie à ses jouets : et je trouve ça vraiment chouette !

  12. Superbe idée de parler de ça pour un retour « d’activité scolaire »
    Il est vrai que beaucoup de personnes confondent ennui et inactivité. Pourtant l’ennui c’est le désinvestissement à quelque chose et l’inactivité c’est ne rien faire (c’est à dire ressourcer son corps et son esprit) Ce sont donc 2 choses bien distinctes!!!
    Et oui l’accululation d’activités a toujours prouvé qu’il y a peur d’un vide, vide qu’il faut vite combler pour ne pas être en souffrance psychique
    RHAA, ça me rappelle mes cours de psycho à la Fac et je suis contente que ça intéresse plus de gens qu’on ne le pense
    Bonne rentrée tout de même, la semaine ne sera pas ennuyeuse (quoi que…)

  13. Arrivée sur votre blog de lien en lien (et « 67ienne » comme vous …) je sors pour une fois du mode sous marin tellement je me reconnais dans votre article : mes enfants sont maintenant grands, mais qu’est-ce que ça a pu m’énerver dans leur enfance quand j’entendais « qu’est-ce que tu vas en faire pendant les vacances ». Ayant le bonheur (à mes yeux) d’être mère au foyer, je n’allais rien « en faire » ! Ils allaient vivre, tout simplement ! Profiter de la vie … Ce qui représente un boulot à plein temps pour qui sait y faire …

  14. Alors cette rentrée? Tu t’es ennuyé? :p

    Moi j’aime cet article et j’approuve! Quand je regarde les parents qui des petits, bombardent leurs enfants d’activités ça m’énerve! Mais quand découvriront-ils les joies de l’enfance hein??

    Chez moi, les bouts de choux ont choisi eux-mêmes avec les parents ce qu’il voulait faire! Soit piscine, danse ou judo! Ils ont tous choisi piscine à la plus grande  »joie » des parents, te dis pas quand tout les chenapans sont réunis, je plains ce moniteur!

  15. A 16 h 30 je vois bcp d’enfants attendre leurs parents avec impatience, voire de l’inquiétude, leurs parents car ils ont solfège, judo et je ne sais quoi encore… La plupart du temps ces mêmes enfants ne rêvent que d’une chose, rentrer chez eux…

    1. Tu es revenue un petit peu vite !
      Certes nous sommes un blog à 4 mains mais nous essayons de laisser un intervalle de 2 à 3 jours entre deux billets pour ne pas nous faire dévorer par notre blog ! Ton tag est dans la file d’attente (en cours d’écriture) derrière celui de la Pinsheuse !
      Il serait fait, don’t worry be happy !

  16. S’ennuyer…C’est vrai qu’on oublie un peu trop ce que c’est…Et comme c’est bon!
    Ma petite ne me dit pas encore « je m’ennuie »…Mais peut être est elle trop jeune….
    Ps:Nouveau look blogueste toi aussi? Pas mal du tout!

  17. Tous les psychiatres sont à peu près d’accord sur l’utilité de l’ennui pour que les enfants développent leur imagination. Boris Cyrulnik a eu quelques belles phrases sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s