Publié dans Recettes et gourmandises

Pêche, prise et papillote !

Il arrive parfois que Kraken-boy et Tilou se retrouvent au bord d’un étang, car nous avons des pêcheurs dans la famille. Il arrive parfois qu’ils aient envie de pêcher (avec aide de personnes confirmées et ce n’est pas moi !).

Il arrive parfois qu’un poisson morde à l’hameçon. Il faut alors sortir la truite de l’étang. Leur participation s’arrête là car après, il faut enlever la bête de l’hameçon et la vider… (toujours pas moi !). Les garçons repartent donc avec des truites à la maison. Truites qu’il faut cuisiner… car  nous n’allons pas les empailler ! J’avais pour mauvaise habitude de les cuisiner à la poêle (et pas à poils !), pas top car cela  empeste embaume la maison.

Cousinoth, grande pêcheuse et fine cuisinière, m’a conseillé de les faire en papill’oth en papillote. Très, très bonne idée et très facile à faire ! De l’aluminium, de l’huile d’olive, du citron, une tomate, sel & poivre, un four à 210°C et hop (après 30-40 mn), le tour était joué !

Opération truite en papillote réussie !

Publicités

67 commentaires sur « Pêche, prise et papillote ! »

  1. … une de plus et je faisais l’effort de venir vous voir! je sais même les vider…
    Bon w-end!
    Bises de Mireille du Sablon

  2. Excellente cuisson , bienfaits gustatifs et olfactifs 😀 J’ai longtemps pêché dans le canal du Midi mais les pénichettes ont pollué 😦 Bon week end

        1. Pour ça oui, avec un gamin de 10 ans qui chante (éructe?) à longueur de temps des chants de supporters de foot … alors des fois on s’en irait bien à la pêche, ou à défaut, on se remet un peu de musique classique (ce que ce gosse de m… n’appréciera jamais).

          Je n’écoute plus que Musiq’3 en radio (chaîne dédiée au classique), dès le réveil.Et j’aime bien le chou, chou toutes ses formes (surtout de Bruxelles).

  3. Le poisson en papillote est toujours très bon !!
    Je ne propose pas la pèche dans le canal d’ici (et pourtant il y a de sacré morceaux), c’est aussi cracra, la faute aux pénichettes 😉
    Bises grises !

  4. Ça me rappelle un excellent double jeu de mots (de je ne sais plus qui) :
    « Elle a une ligne avec laquelle j’aimerais pécher ».
    Bon appétit !
    Moi, je préfère à la poêle, d’autant plus qu’il parait que la cuisson des aliments dans l’aluminium ne serait pas très saine pour la santé (dixit Laurent Mariotte).

      1. Tu me déçois. Relis encore cette phrase et passe en revue les différents sens des mots…
        Mariotte préconise le papier sulfurisé à la place de l’aluminium.

        1. Je suis tombé sur un sens interdit et estival…

          Je testerai la prochaine fois… le papier sulfurisé !

  5. Chez nous c’est mon père qui pêche les truites, après idem en papillotes au four tu peux ajouter des herbes (coriandre cerfeuil) délicieux ! ça me donne envie de retourner chez mes parents !

        1. plusieurs, même…une petite à goujons (à ligne fixe sans moulinet, flexible comme un roseau), une pour la pêche en eau vive et une toute grande pour la pêche en eau profonde….dingue, hein ? Et dire que ça doit faire au moins vingt-cinq ans que je n’ai plus pêché

        2. Je dis respect et m’incline devant une telle professionnelle !
          Ton père t’a aussi appris à chasser ?

  6. Je suis d’accord avec Phil; l’élu n’est pas bon; tu mets papier sulfurisé, papier silicone et alu mai sc dernier ne doit pas été en contact avec les aliments 😉
    La pêche; pratiquée plusieurs fois avec mon papa, cousine, oncle, neveux mais… je n’aime pas le poison LOL
    Je donnais ma part de poisson contre … le dessert 😀

  7. Les as de la pêche 😉
    Dégustation pour faire honneur par la suite et en papillote comme j’aime aussi 🙂 Les photos donnent envie, le but est atteint 🙂

  8. j’ai des pêcheurs aussi a la maison, mais depuis qu’on est ici on a pas encore été pêcher du coup il y a longtemps que nous n’en avons manger, avec du beurre blanc en général miam

    1. Pêcheurs très, très occasionnels, ils sont !
      En mode « échantillon » !
      Il n’y a pas d’endroits pour pêcher à part dans votre baignoire ?

  9. Oh, magnifique, une exprérience intéressante pour le week-end. Je pêche parfois mais n’ai pas encore la chance de griller les poissons tout de suite.

  10. Ah les souvenirs de pêche, des poissons à décrocher de la ligne, à préparer…
    Finalement, maintenant, je pêche chez le poissonnier : ça a l’avantage de pouvoir zapper quelques étapes..
    (et l’alu c’est pas top, mais je suis aussi faible et m’en sers parfois.. )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s