Publié dans Sorties, virées et randos

À la recherche des Poï’z

Sév vous avait déjà parlé de ces petits badges colorés lors d’un projet de Ma’. Je vais donc reprendre le début de ses explications :

Qu’est-ce qu’un Poï’z ? Et pourquoi un Poï’z se cacherait-il ??

Il s’agit d’un badge à l’effigie de personnages que l’on rencontre dans les parcours de Géocaching Terra Aventura (spécifique à la Nouvelle-Aquitaine). Ces drôles de bouilles représentent chacun une thématique. Par exemple, Zonelib’ évoque la résistance, Zéïdon le monde aquatique.

Exemple de parcours : Mystères à Neuvic-Entier

Les Poï’z sont cachés dans des endroits de différentes natures et doivent être trouvés par le Géocacheur, après résolution d’une succession d’énigmes sur un parcours donné, à télécharger sur l’appli Terra Aventura. Bref, le Poï’z est la récompense.

Pendant ces deux semaines de vacances, j’ai donc parcouru 95,5 km, trouvé 16 caches et dépensé l’équivalent de 16 625 kcal. Je parle à la première personne du singulier car j’ai fait certains parcours en solo. Le plus petit était de 2 km alors que le plus long était de 30 km (Le tour du lac de Vassivière en VTT). Certains parcours sont plus longs et nécessitent la voiture.

Notre premier parcours, à Nedde, avec la fameuse serrure de l’église Saint-Martin. Nous avons croisé un sympathique couple de Géocacheurs qui nous a donné quelques bons conseils pour nos futurs parcours. Ils nous ont même offert un badge de leur création. Il faut dire qu’ils avaient déjà plus de 200 parcours à leur actif (Les Z’émésia Lovers 86).

Une vue magnifique sur le lac de Vassivière avec une cache totalement improbable pour le Poï’z Zeïdon. Content de l’avoir trouvé après cette aventure de 30 km.

Pourquoi nous avons adoré partir à la recherche des Poï’z ? Tout simplement parce que c’est une manière originale, ludique et dynamique de découvrir des endroits magnifiques. C’est autre chose que de prendre la voiture, s’arrêter dans un chouette village, faire un petit tour et repartir en ayant loupé beaucoup de choses.

Quatre exemples pour illustrer nos belles découvertes : Le Mont Gargan, Saint-Léonard-de-Noblat, l’île de Vassivière et Sainte-Anne-Saint-Priest.

Publicité

12 commentaires sur « À la recherche des Poï’z »

  1. Superbe façon de découvrir une région , parfois hors des sentiers battus.
    Jolis couleurs et graphismes pour ces Poî’z……et très, très belles photos pour illustrer vos découvertes  » Nature et Architecture « .
    Beau mercredi.Bises.

    1. La transition avec la Presqu’île de Guérande s’est bien passée, sans doute, grâce à cette belle initiative.
      Merci
      Bizzz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s