Publié dans Internet, Photos

Silent Sunday #125

Publicités
Publié dans Internet, Photos

La photo du mois #91

Thème : Made in Japan, choisi par Mirovinben

Note de l’auteur-e : Technologie, gastronomie, art de vivre, croyances, loisirs, littérature, multimédia… Quelque chose venant du Japon.

Un petit retour en arrière pour vous présenter Goldorak ! Il passait sur Récré A2, une émission présentée par Dorothée sur Antenne 2…

Comment cela se passe chez les autres participants ?

Gine, Lyonelk, Gilsoub, The Beauty is in the Walking, Betty, Xoliv’, Renepaulhenry, Mamysoren, Brindille, Marie-Paule, J’habite à Waterford, Philisine Cave, magda627, Nicky, Amartia, FerdyPainD’épice, DelphineF, Pink Turtle, Chiffons and Co, Céline in Paris, Albane, Julia, BiGBuGS, Lavandine, Escribouillages, écri’turbulente, Ventsetvoyages, Pat, El Padawan, Laurent Nicolas, La Fille de l’Air, Pilisi, Blogoth67, Angélique, Mirovinben, Tambour Major, Morgane Byloos Photography, Sandrin, Krn, Bubble gones, Josiane, Frédéric, Giselle 43, Cricriyom from Paris, Alexinparis, Akaieric, Eurydice, Nanouk, Rythme Indigo, Sous mon arbre, Christophe, Aude, Jakline, La Tribu de Chacha.

Publié dans Sorties, virées et randos

Elle est énorme !

Cette file d’attente, pas loin de notre hôtel parisien ! Mais qu’est-ce donc ? De nombreuses personnes qui patientent sur le trottoir avant de s’engouffrer, pour attendre encore, dans un petit passage. Nous jetons brièvement un œil, pas de vedettes à l’horizon ! Nous regagnons notre chambre et consultons l’ami Google qui nous apprend que ces personnes font la queue pour manger dans un célèbre bouillon parisien, le Bouillon Chartier ! Une institution depuis 1896. Bouillon qui accueille ses clients sans prendre de réservations ! D’où la longue queue impressionnante dans la rue !

Ce n’est pas une blague, nous y sommes allés le 1er avril ! En sortant du musée Grévin, nous sommes passés devant et il n’y avait que 2-3 personnes qui patientaient. Et hop, nous avons fait la queue quelques minutes. L’apéritif coup de cœur vient d’Alsace…

Assiette bien remplie et surtout, l’addition griffonnée sur la nappe en papier !

Voici à quoi ressemble l’intérieur : une sorte de grande brasserie parisienne où vous êtes servis par des garçons en gilet noir et tablier blanc. Et vous n’en voyez qu’une partie !

Quand nous sommes sortis, l’estomac bien rempli, il y avait une petite file d’attente. Imaginez maintenant 4 à 5 fois plus de personnes qui attendent sur le trottoir ! Impressionnant ! Le Bouillon Chartier n’était pas dans nos objectifs parisiens, une simple et heureuse coïncidence !

Publié dans Arts & lettres, Perles d'élèves & école

Les doigts dans la peinture

L’art abstrait au bout de ses doigts ! Comment exprimer sa colère à l’aide de peinture et de ses doigts ? Il suffit de laisser sa colère remonter à la surface… de la feuille !

La colère peut avoir différentes couleurs !

La colère peut tendre vers l’espoir ou être inachevée !

La colère peut tourbillonner vers l’infini… et au-delà !

Publié dans Sorties, virées et randos

Échafaudage parisien

Lors de notre petite virée parisienne, nous sommes tombés sur un drôle d’échafaudage ! La forme est un peu bizarre et sa fonction l’est encore plus car il n’est adossé à rien ! De plus, il est creux comme s’il avait servi au montage d’une fusée. Sauf qu’il n’est pas creux en son sommet ! Une fusée souterraine ?

Par curiosité, nous nous sommes approchés. L’échafaudage semble solide et très bien construit, du bon boulot ! J’ai quand même quelques difficultés à comprendre comment les ouvriers faisaient pour accéder au bâtiment en construction.

Nous en avons profité pour monter dans cet échafaudage et admirer la capitale. La vue est belle, très peu de verdure et beaucoup de béton.

Les ouvriers ont même laissé des longues-vues afin d’admirer le paysage et de chercher au loin de la verdure. Ils sont vraiment sympas ! J’ai été très surpris d’apercevoir de longues files d’attente pour monter dans cet échafaudage ! Le besoin d’apercevoir de la verdure pour nos amis citadins parisiens ?

Si vous passez par Paris, dépêchez-vous d’en profiter car je pense que cet échafaudage va bientôt être démonté…