Publié dans École

À la manière de Keith Haring

Les fameux personnages dynamiques de Keith Haring en version blanche et en argile. Les petites mains ont eu beaucoup d’imagination.

Les reproductions sont assez fidèles aux originaux. Certaines sont restées couchées pour une question d’équilibre.

Les familles nombreuses sont apparues ainsi que des objets.

De très beaux résultats.

Certains se sont un peu éloignés de la consigne…

*

Retour au sommaire « À la manière de… »

Publié dans Sorties, virées et randos

À la recherche des Poï’z

Sév vous avait déjà parlé de ces petits badges colorés lors d’un projet de Ma’. Je vais donc reprendre le début de ses explications :

Qu’est-ce qu’un Poï’z ? Et pourquoi un Poï’z se cacherait-il ??

Il s’agit d’un badge à l’effigie de personnages que l’on rencontre dans les parcours de Géocaching Terra Aventura (spécifique à la Nouvelle-Aquitaine). Ces drôles de bouilles représentent chacun une thématique. Par exemple, Zonelib’ évoque la résistance, Zéïdon le monde aquatique.

Exemple de parcours : Mystères à Neuvic-Entier

Les Poï’z sont cachés dans des endroits de différentes natures et doivent être trouvés par le Géocacheur, après résolution d’une succession d’énigmes sur un parcours donné, à télécharger sur l’appli Terra Aventura. Bref, le Poï’z est la récompense.

Pendant ces deux semaines de vacances, j’ai donc parcouru 95,5 km, trouvé 16 caches et dépensé l’équivalent de 16 625 kcal. Je parle à la première personne du singulier car j’ai fait certains parcours en solo. Le plus petit était de 2 km alors que le plus long était de 30 km (Le tour du lac de Vassivière en VTT). Certains parcours sont plus longs et nécessitent la voiture.

Notre premier parcours, à Nedde, avec la fameuse serrure de l’église Saint-Martin. Nous avons croisé un sympathique couple de Géocacheurs qui nous a donné quelques bons conseils pour nos futurs parcours. Ils nous ont même offert un badge de leur création. Il faut dire qu’ils avaient déjà plus de 200 parcours à leur actif (Les Z’émésia Lovers 86).

Une vue magnifique sur le lac de Vassivière avec une cache totalement improbable pour le Poï’z Zeïdon. Content de l’avoir trouvé après cette aventure de 30 km.

Pourquoi nous avons adoré partir à la recherche des Poï’z ? Tout simplement parce que c’est une manière originale, ludique et dynamique de découvrir des endroits magnifiques. C’est autre chose que de prendre la voiture, s’arrêter dans un chouette village, faire un petit tour et repartir en ayant loupé beaucoup de choses.

Quatre exemples pour illustrer nos belles découvertes : Le Mont Gargan, Saint-Léonard-de-Noblat, l’île de Vassivière et Sainte-Anne-Saint-Priest.

Publié dans Sorties, virées et randos

D’une rive à l’autre

La période estivale est propice aux promenades à vélo. Je vous avais déjà parlé de l’agréable parcours du canal de la Bruche. Une autre virée que j’apprécie beaucoup, le parcours des 2 rives.

Cette boucle vous fait traverser une partie de Strasbourg, direction le stade de la Meinau, puis le quartier de la Cité-jardin du Stockfeld. Cet endroit date du début des années 1900, ces habitations sont classées aux Monuments Historiques depuis 1996. Je poursuis ma route en empruntant les petits sentiers de la forêt du Neuhof.

Quelques coups de pédale plus tard, se présente le pont Pierre-Pflimlin inauguré en 2002. Il ne reste plus qu’à traverser le Rhin pour se retrouver en Allemagne.

Une impression d’être loin de la ville avec la présence de ce petit port et cette magnifique vue sur l’Altrhein. Direction Kehl en longeant la berge.

J’aperçois au loin la passerelle Mimram plus connue sous le nom de passerelle des Deux Rives. Je trouve son architecture magnifique. Elle est conçue pour le passage des piétons et des vélos. Il y a une plateforme au milieu qui permet d’avoir une magnifique vue sur le Rhin. Il ne me reste plus qu’à rejoindre le centre-ville pour terminer cette belle boucle de 27,8 km. Vous trouverez plus d’infos sur le site L’Alsace à vélo.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Kill Bill

Je ne sais pas s’il y a un lien entre sabre laser et katana (créé par Hattori Hanzo) mais j’ai voulu revoir ce film que je possède en DVD, le support numérique de la fin des années 90… Je m’attendais à passer un bon moment sauf que j’ai passé un excellent moment en regardant ce film qui date de 2003. Je l’avais vu au cinéma lors d’un déplacement professionnel en Savoie.

Pourquoi ai-je autant « surkiffé » ce film ? Un argument important, c’est un Tarantino, un excellent Tarantino ! Sa manière de filmer, ses différents plans, ses mises en scène, sa violence « tarantinesque », sans oublier une BO exceptionnelle.

Le film est découpé en 10 chapitres qui retrace la vengeance de La Mariée, Beatrix Kiddo, surnommée également Black Mamba (interprétée par Uma Thurman). Ancienne tueuse à gage, elle souhaitait mettre sa vie professionnelle de côté quand elle a appris qu’elle était enceinte. Elle se fait sauvagement abattre lors de la cérémonie de répétition de son mariage ainsi que la petite assemblée présente. Laissée pour morte, elle refait surface, quatre ans plus tard, en sortant de son coma. Sa seule obsession, se venger de ses cinq assassins. Elle écrit sa liste, en laissant le fameux Bill, pour la fin, et part pour faire son grand nettoyage.

Une scène que j’apprécie particulièrement, la confrontation de La Mariée avec la garde rapprochée d’O-Ren Ishii ,« les 88 fous », dans un restaurant. Scène très violente et sanguinolente mais ponctuée par des petites discussions et des légers sourires en coin entre les différents massacres.

J’ai forcement regarder le volume 2 où Beatrix Kiddo apprend que sa fille est toujours en vie. Le fameux Bill est interprété par David Carradine. Il y a une présence française dans le film, Julie Dreyfus qui joue Sofie Fatale.

Est-ce que cela vous arrive aussi de revoir d’anciens films et de les apprécier toujours autant ? Même plus qu’avant ?

Publié dans Internet, Photos

La photo du mois #143

Thème : le chiffre 18, choisi par Xoliv’

Note de l’auteur-e : Il y a 18 inscrits pour septembre : je vous propose de capturer le chiffre 18 avec votre photo

Caroline se marre bien pour ce n°18 des aventures de Boule et Bill.

*

Comment se passe le n°18 chez les autres ?

Akaieric, Blogoth67, Christophe, El Padawan, Eurydice, Frédéric, Gilsoub, Gine, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Xoliv’.
Publié dans Internet, Photos

[Projet 52-2022] #36 – Chacun fait ce qui lui plait

Chut, Sév ne sait pas que je reviens ce samedi 🤫

Je ne pouvais pas me retenir quand j’ai lu le thème de cette semaine. J’ai farfouillé à la cave et je l’ai retrouvé, le fameux 45t de Chagrin d’Amour, Chacun fait (c’qui lui plait). Un tube, un immense tube du début des années 80.

Un tube qui me fout parfois des frissons pour des raisons personnelles, des coïncidences « cosmiques » ou ma propre interprétation que j’aime orienter 🤔 D’ailleurs, le numéro ce thème peut l’être également…

x x x

Que nous proposent les autres participants ?