Publié dans Blogosth Life, virées et randos

Projet 52-2020 #37 – En Famille

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette trente-septième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est En Famille.

C’est encore à la Presqu’île de Guérande que je vous conduis 🙂

Ce jour-là, c’est en famille que nous avons sillonné routes, chemins et pistes en trottinettes électriques tout terrain !

Comme l’année dernière, nous avons loué ces engins aux Trottes de l’Ouest. Cette fois-ci, nous avons choisi la balade « Brière », une boucle de 29 km à faire sur une durée de 3 heures, dans une belle nature verdoyante 🙂

***

Et chez vous, c’est comment en famille ?

Publié dans Blogosth Life, virées et randos

Projet 52-2020 #36 – Touriste

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette trente-sixième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Touriste.

Je ne suis pas mécontente de ma photo, les bleus ressortent merveilleusement bien les bateaux sont mignons et les arbres accentuent l’impression de vacances 🙂 Oui oh, si on ne peut plus s’auto-congratuler… 😀

Voilà un magnifique endroit où nous sommes passés maintes fois en voiture et où je n’avais pas encore mis les pieds. Cela a été chose faite lors de notre dernier séjour sur la Presqu’île de Guérande. Une bien sympathique rando (balade ? marche ?) nous a fait passer, entre autres, par le petit port de Lérat (Commune de Piriac).

Nous espérons bien sûr le revoir l’an prochain pour continuer à jouer les touristes 😉

***

Et chez vous, des touristes ?

Publié dans Blogosth Life, Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Projet 52-2020 #35 – Héros

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette trente-cinquième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Héros.

Comme vous le savez peut-être, nous étions, pour la troisième fois consécutive, en vacances sur la Presqu’île de Guérande. Et comme vous ne le savez peut-être pas, j’aime lire des polars régionaux des endroits que je connais suffisamment bien pour pouvoir « visualiser » tout (ou presque) le déroulement de l’intrigue.

La Presqu’île a l’air d’inspirer pas mal d’auteurs. C’est ainsi que l’an dernier, j’ai acheté plusieurs bouquins dont elle était l’héroïne. Et j’ai réitéré cet été en me procurant, entre autres, les trois livres ci-dessus, du même auteur, et qui ont pour héros le Commissaire Anconi, figure attachante de la police parisienne, qui vient enquêter en Bretagne sud. Les trois histoires se déroulent respectivement en 1990, 1991 et 1992. Autant vous dire que les techniques d’investigation et de communication ne sont pas celles d’aujourd’hui 😉 et c’est ça aussi qui met du sel (de Guérande, mouah ah ah !!!) et de l’authenticité dans ces romans !

Le Commissaire Anconi est grand consommateur de cachous (comme nous, il aime la réglisse !), vit dans une péniche sur la Seine accompagné de sa charmante épouse hollandaise et apprécie les bonnes tables de la Presqu’île 🙂 Et bien sûr, il vient toujours à bout des enquêtes qu’il doit démêler !

L’écrivain Rémi Devallière est publié aux Editions Alain Bargain 🙂 Et zut, j’aurais pu le voir en dédicace pendant nos vacances guérandaises… pfff… ça sera pour l’année prochaine…

***

Et chez vous, qui sont vos héros, héroïnes ?

Publié dans Blogosth Life

Projet 52-2020 #31 – Couleur chaude

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette trente-et-unième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Couleur chaude.

Ceci est ma première récolte de tomates 🙂 Oui, ce n’est pas très tôt, mais je n’ai acheté mes plants qu’après le déconfinement…

Paradoxalement, une couleur chaude peut permettre de se rafraîchir 🙂 Au moment où je les ai cueillies, sous le chaud soleil bas-rhinois, elles étaient vraiment chaudes au toucher ! Un peu d’eau fraîche et le tour est joué. Très bonnes ces tomates 😉

***

Et chez vous, quelle couleur chaude ?

Publié dans Blogosth Life, Internet

Projet 52-2020 #30 – Sport

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette trentième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Sport.

Après ces semaines de déconnexion totale sur la Presqu’île guérandaise (mais pourquoi a-t-il fallu rentrer ?? Ah oui… le travail, la scolarité des enfants, toussa toussa…), me voici de retour parmi vous pour une nouvelle illustration de thème pour le Projet de Ma’ 🙂

Quel est le rapport entre ce cocktail – fort bon au demeurant – et le sport ? C’est qu’il m’a fallu suer sang et eau pour le mériter ce breuvage !! Là où nous avons l’habitude d’aller en vacances, des apéro quizz sont organisés, pour notre plus grand bonheur. Entre les jeux musicaux, quiz bretons, Culture Pub, enchères des marques, etc., nous avons gagné un cocktail par membre de la famille (nous sommes 4 pour ceux qui n’auraient pas suivi) et ce, les deux semaines consécutives 🙂 Merci à E. l’animatrice en chef !

Oui, c’est du sport intellectuel qui nécessite connaissances, rapidité et réflexe !

***

Et chez vous, c’est comment le sport ?

Publié dans Blogosth Life, Photos

La photo du mois #116

Mon amie mon ombre

choisi par Akaieric (http://akai-inthesky.blogspot.com

Elle nous suit partout, on ne fait plus attention à elle. Peut être que dans notre dos, notre ombre fait des choses surprenantes ou va dans des endroits inconnus ? Alors n’hésitez pas à vous retourner et à prendre (ou à faire prendre) votre propre ombre en photo.

Moi, mes baskets ancestrales mais toujours vaillantes, mon short, ma casquette, mes verres de soleil, mon ombre bien contrastée (sans retouches), le tout sur les hauteurs forestières de Westhoffen, capitale de la cerise d’Alsace 🙂

***

Suivons comme leur ombre les participants à la Photo du Mois :

Sous mon arbre, Amartia, Pilisi, Akaieric, Philisine Cave, Blogoth67, Chris M, Tambour Major, Danièle.B, J’habite à Waterford, La Tribu de Chacha, Escribouillages, Julia, USofParis, Marlabis, Renepaulhenry, Jakline, Who cares?, Frédéric, Gilsoub, Gine, écri’turbulente, Nicky, Pink Turtle, Betty, El Padawan, Lavandine, Eurydice, Morgane Byloos Photography, Xoliv’, FerdyPainD’épice, Laurent Nicolas, Lilousoleil, Brindille, Christophe, Josette, magda627, Cynthia.

Publié dans Blogosth Life

Projet 52-2020 #23 – Spécialité locale

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette vingt-troisième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Spécialité locale.

Quelle cuisine alsacienne et mosellane n’a pas sa bouteille de Melfor en bonne place dans un placard ??

Du temps de mes parents, je n’ai connu que ça. Depuis Oth, je continue à ne connaître que ça. Nos enfants ne connaissent que ça.

Oui, mais c’est quoi « ça » ?

Ça, c’est LE CONDIMENT des alsaciens-mosellans, à base de vinaigre d’alcool, de miel et d’infusion de plantes. Dans nos trois départements, on n’assaisonne pas avec du vinaigre mais avec du Melfor. 🙂

Jusqu’au Traité de Maastricht, le Melfor était même interdit dans le reste de la France, en raison de son taux d’alcool de 3,8 %, inférieur au taux imposé de 6 % minimum pour le vinaigre.

Vous connaissez ? Vous aimez ? Est-ce arrivé jusque dans votre région ?

J’ai toujours le souvenir de quand j’étais gamine, lorsque la famille allait chez les grands-parents marnais, nous passions devant l’usine d’Ars-sur-Moselle (en Moselle donc). Mais depuis quelques années, l’usine a été transformée en logements… La fabrication du Melfor perdure en Alsace, bien évidemment ! 😉

***

Et chez vous, quelle spécialité locale allez-vous nous montrer ?

Publié dans Blogosth Life, Sorties, virées et randos

Emily & Storky – Épisode 3

Je crois qu’en ce moment, Emily & Storky aimeraient être tranquilles car ils n’arrêtent pas de me narguer…

Quand j’arrive, ils se retournent et me montrent leurs fesses !

Et c’est seulement quand je suis loin, qu’ils se montrent bien !

Quand je n’ai pas mon vieil APN, Storky me nargue en allant se poser sur un toit !

Le pire, c’est quand il fait tout pour ne pas me voir !

 

Les aventures d’Emily & Storky

Épisode 1

Épisode 2

Publié dans Blogosth Life

Masks Attacks !

Passons sur la polémique du confinement…

Nous avons enfin reçu les masques de la ville, hier…

Le déconfinement a commencé le 11 mai…

Jour où je suis allé acheter une boîte de masques dans une grande surface (Vous avez remarqué la marque ?) et où j’avais l’impression d’être comme avant. Enfin surtout que les autres étaient comme avant…

Heureusement qu’il y a le DIY ! Pendant le confinement, j’ai dépoussiéré la vieille MAC de la maman de Sév, étudié la notice, trouvé un chouette tuto (Réalisé en plus par la nièce de Cathnounourse, un pur hasard) et hop, un masque fait maison !

Voici l’état de nos stocks à l’instant T !

Et chez vous ?

 

Publié dans Blogosth Life

28 jours – Épisode 2

Le jour du déconfinement progressif correspond au jour de la publication de mon second et dernier billet sur ce confinement. La série est-elle terminée ? Je ne crois pas, ce n’est pas une fin que nous vivons mais un changement ! Un élément nouveau vient pimenter cette série dramatique, en espérant un happy end dans un futur proche…

 

Sport & Santé

Pas d’épisode SOS Médecins, ouf ! Le vieux vélo d’appartement a moins servi car la météo était de mon côté ! J’en ai donc profité pour marcher quotidiennement pendant une heure. Une moyenne de 10 000 pas par jour, habituellement, je n’y arrive pas ! Ces sorties m’ont permis de découvrir des rues où je n’aurais sans doute jamais mis les pieds. J’ai également pu suivre les aventures d’Emily & Storky !

Vie quotidienne

Nous avons trouvé un certain rythme de « croisière ». Mes horaires de réveil et de coucher n’ont pas été spécialement décalés. Nous nous sommes faits quelques plaisirs culinaires de proximité et nous avons également testé l’apéro-visio !

Divertissement

Un peu la même chose que pendant l’épisode 1, la TV n’est même pas trop allumée, seulement le soir. Nous continuons de suivre avec plaisir Quotidien avec Yann Barthès. Nous ne suivons plus que Why Women Kill ? & Docteur Harrow. Les autres écrans sont toujours un peu trop présents… Je n’ai jamais autant joué à Candy Crush, il y avait de temps en temps des vies illimitées. J’ai plus joué au foot avec Tilou pendant cette période !

Télétravail

J’ai amélioré ma manière de fonctionner en utilisant Padlet. Cela évite de surcharger la messagerie des parents. Je suis en contact par téléphone une fois par semaine. Globalement, les élèves suivent et travaillent. Comme pour le reste, un rythme de croisière a été trouvé. Voici une petite vidéo qui circule chez des copinautes, des élèves confinés qui remercient les personnes qui sont en première ligne. Une idée que je vais garder sous le coude !

Bilan

Une chose assez incompréhensible pour moi, le temps a passé très vite ! Si vous avez une explication rationnelle, je suis preneur ! Je me suis aussi surpris à bien m’habituer à cette vie entre parenthèses…

Et maintenant ?

Nous sommes le 11 mai, j’espère que mes contemporains ne vont pas confondre ce premier jour du déconfinement progressif avec celui du premier jour des soldes ! Progressif, sinon retour à la case départ ! Il serait dommage de jouer à la roulette russe avec nos vies et de foutre en l’air ce que nous avons réussi à faire pendant ce confinement.

À l’heure actuelle, je ne sais pas encore si je vais retourner à l’école, mon niveau de classe n’est pour l’instant pas concerné. En revanche, je peux être appelé en renfort. Certains collègues ont déjà annoncé qu’ils restaient en télétravail pour des raisons autorisées. Pour l’instant, je suis dans un brouillard complet avec une grosse boule au ventre…

Et chez vous ?

Publié dans Blogosth Life, Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Vintage

Le 28 avril, Antiblues posait cette question : Êtes vous vintage ? 

J’ai donc farfouillé un petit peu et j’ai trouvé ces objets :

Je laisse l’œil expert d’Antiblues analyser mes trouvailles !

En revanche, je veux juste préciser que Mylène Farmer n’est pas vintage mais ce type de billet, oui ! Maintenant, ils sont aussi tristounets qu’une feuille de PQ…

Publié dans Blogosth Life, Sorties, virées et randos

Emily & Storky – Épisode 2

Bon, il m’avait dit qu’il serait de retour au nid à 11h30 ! Comment ne peut-il pas voir l’heure alors que nous sommes pourtant bien équipés à la maison ?

En attendant son retour, je vais vite faire un brin de ménage et me pomponner. Hep, hep, c’est encore ce photographe confiné qui vient me mitrailler pendant son heure de sortie ? Les humains sont vraiment bizarres en ce moment…

Plus rien à grailler à droite, plus rien à grailler à gauche, il serait tant que je rentre avant qu’Emily me gronde…

Les aventures d’Emily & Storky

Épisode 1

Publié dans Blogosth Life, Sorties, virées et randos

Emily & Storky

Dans un précédent billet (Je marche seul), je vous avais parlé de ma nouvelle potine : Storky ! La rencontre s’est faite par pur hasard, je regardais l’heure sur le clocher pour savoir combien de temps j’avais encore pour me promener légalement. Mon regard a été attiré par le nid et le « truc blanc » qui en dépassait !

Je suis repassé par là plusieurs fois et j’ai découvert que Storky s’appelait en réalité Emily et qu’ils étaient deux ! Si vous avez une astuce pour différencier Emily & Storky, je suis preneur !

Chanceux, j’ai aperçu Storky dans un champ qui cherchait de quoi se nourrir sans oublier d’en rapporter à Emily. Il a pris son temps, le bougre ! J’espère que madame n’avait pas trop faim.

Sœur Emily, ne vois-tu rien venir ? Je ne vois rien, que le soleil qui poudroie, l’herbe qui verdoie et Storky qui festoie !

 

Publié dans Blogosth Life

Projet 52-2020 #16 – Animaux de la ferme

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette seizième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Animaux de la ferme.

Moi qui suis pourtant petite-fille (et encore bien avant), nièce, cousine d’agriculteurs, fille « d’ouvrier agricole » comme mon père aimait à le dire (même si son métier ne nécessitait pas de travailler dans une exploitation agricole), littéralement tombée dans la bouse de vache quand j’étais petite, vous me connaissez (hopla, v’là que je plagie Antiblues et Soène !!), je préfère sortir des sentiers battus.

En Alsace, il y a une chouette tradition pascale (parmi d’autres), c’est la confection du Lammele (petit agneau) en biscuit. N’est-il pas mignon, mon petit animal de la ferme, avec son ruban autour du cou ? 😉 Il faudrait aussi le décorer d’un petit drapeau local, mais je n’avais pas ça sous la main. En plus, je lui ai fait prendre l’air avant qu’on ne le dévore 🙂

Cette année, j’ai choisi la recette trouvée sur ce sympathique blog et celle-ci a été mise en œuvre par Chef Tilou, autrement dit Fiston 2. Ma foi, il s’en est très bien tiré, j’ai juste démoulé moi-même la bestiole, car c’est une phase délicate.

***

Et chez vous, que peut-on voir comme animaux de la ferme ? 😉

Publié dans Blogosth Life

28 jours – Épisode 1

Oui, oui, vous allez me dire que c’est demain ! Pas pour moi car le lundi 16 mars, j’étais déjà à la maison puisque les écoles étaient fermées. Bizarrement, ces 28 jours sont passés assez rapidement !

Télétravail

Découverte d’une nouvelle manière de travailler avec des élèves. Je fonctionne par mails. Je trouve cela assez intéressant car c’est plus du travail individuel que collectif. Un rapprochement se crée avec les élèves et les parents. Je les appelle une fois par semaine pour prendre des nouvelles. La gestion du temps est différente puisqu’ils ne travaillent pas tous au même moment. Certains travaux sont à me rendre, je corrige sur tablette avec un stylet et je renvoie par mail. La fracture sociale est flagrante car plus de la moitié de mes élèves n’ont que le smartphone pour faire leur travail !

Sport & Santé

La première quatorzaine, je n’osais guère sortir sauf pour le drive et les déchets à trier. J’ai dépoussiéré notre vieux vélo d’appartement et j’ai utilisé une appli pour du renforcement musculaire au niveau du dos. J’essayais de faire 1h par jour. La seconde quatorzaine a mal démarré pour moi car suite à un problème de déshydratation, j’ai fait une hypotension orthostatique. Je me suis réveillé violemment, la tête contre le carrelage sans rien comprendre. Un peu KO pendant 2-3 jours. Après cet épisode, j’ai profité quotidiennement et pleinement de mon heure de sortie légale et sous attestation dûment remplie.

Divertissement

La TV n’est même pas trop allumée, seulement le soir. Nous suivons avec plaisir Quotidien avec Yann Barthès. Nous suivons quelques séries : Why Women Kill ?, Docteur Harrow, Prodigal Son et Good Girls. Séries que nous aurions suivies même hors confinement. Il y a un petit peu plus d’écran en ce moment, je le conçois. Nous profitons du jardin, c’est un plus actuellement. Je n’ai jamais autant joué aux quilles finlandaises.

Vie quotidienne

Le frigo est bien rempli, un petit peu plus que d’habitude mais rien d’excessif ! Les œufs et la farine sont toujours difficiles à trouver. Nous avons déjà fait un bon nettoyage de printemps. Pour le repas de midi, nous faisons la popote à tour de rôle !

Bilan

La santé est là, c’est actuellement l’essentiel ! Nous nous adaptons à ce nouveau mode de vie. L’être humain s’est toujours adapté aux différentes évolutions de la Vie. Un changement nécessaire devra s’opérer à la fin de ce confinement, il ne faut pas être trop pressé d’en sortir, il faut rester prudent. Est-ce un épisode unique ? En tout cas, son ampleur est unique, pour nous contemporains. Il sera difficile de tourner la page après car cet ennemi est invisible et parfois invincible.

Publié dans Blogosth Life

Je marche seul…

… avec un but (un déplacement bref) et avec mon mobile (pour ne pas dépasser une heure). Tout seul et anonyme (non, j’ai ma carte d’identité sur moi). Généralement, je sors le matin afin de croiser le moins de monde possible. J’évite les endroits étroits et, tel Pac-Man, j’avance, je tourne à droite, à gauche, je traverse et parfois je fais demi-tour quand je croise un fantôme…

Que mes pas qui résonnent, je marche seul… Mes pas pourraient presque résonner tellement la ville est calme, limite abandonnée. Se promener sans un bruit, c’est vraiment très étrange, surtout que c’est même écrit sur les bus ! Euh, déjà l’épisode 2 ? Est-ce que l’on nous cacherait (encore) quelque chose ? Coucou Emily Blunt…

De nouveaux déchets commencent à faire leur apparition :

Sinon, je vous parlerai bientôt de ma nouvelle potine, Storky.

Portez-vous bien !

Publié dans Blogosth Life

Projet 52-2020 #14 – Vers le bas

Le samedi, c’est le rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂

Eh oui, le Projet de Ma’ m’a tellement plu en 2019 que je rempile pour 2020 🙂 ! Cliquez donc sur la liste ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette quatorzième semaine de l’année 2020, le thème du Projet de Ma’ est Vers le bas.

Voilà une formulation de thème plutôt originale ! J’ai pris l’expression au pied de la lettre, j’ai regardé vers le bas.

Voici donc notre magnifique escalier extérieur qui descend à la cave (la porte que l’on devine à gauche). Mais avant d’arriver à la cave, au pied de l’escalier, il y a cet espace couvert semi-enterré, super pratique pour – entre autres – suspendre le linge à sécher. Ledit linge est protégé de la pluie, mais est tout de même exposé au vent. Le linge de maison y sèche toute l’année, les habits dès que la température en journée atteint la douzaine de degrés.

***

Et chez vous, que voit-on vers le bas ?