Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Dilemme musical…

L’une me demande de l’appeler, il faut dire que cela fait un bail (5 ans et des brouettes). L’autre me demande de ne plus l’appeler, il faut dire que cela fait déjà 2 fois en 6 mois (debout et assis).

Une vidéo de 2009, très ouatée dans un lit XXL, ce n’est pas Sans Logique !

Un clip déjanté et inhabituel pour Béatrice Martin qui incarne plusieurs personnages sans se prendre trop au sérieux !

Publicités
Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres, Humour, jeux et devinettes

Projet 52-2019 #17 – Chocolat

Cette année, je me suis inscrite au rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂 J’avais hésité pour 2018, mais cette fois, j’en suis !

Cliquez sur la liste des thèmes ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette dix-septième semaine, le thème de Ma’ est Chocolat.

Extrait d’une interview du 20 Minutes

Un p’tit clin d’œil à Antiblues 😉

Je ne suis pas fan de rap, mais ce Roméo Elvis, c’est un personnage ! Moi qui aime bien le second degré 🙂

Si vous ne le connaissez pas, vous n’avez pas pu passer à côté de la chanson, et surtout de la vidéo qui l’accompagne – très second degré – de Roméo Elvis (c’est vraiment son prénom !) et sa sœurette Angèle 🙂 Vive les Belges !

Et chez vous, c’est comment le chocolat ?

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Coeur de pirate – Thionville – Assis

Hum, hum, une rediffusion ? Que nenni !

Oth n’a pas tout compris la dernière fois ? Que nenni !

Il est fatigué ? Que nenni !

Juste un beau kadal de SisterOth !

Pourquoi « assis » ? Tout simplement parce que ce concert s’est déroulé dans un théâtre ! J’ai donc eu la chance de voir Cœur de Pirate en version « debout » et en version « assis ». Quelles sont les différences ? La moyenne d’âge est plus élevée, l’ambiance est plus « piano-bar » que salle de concert, les gens applaudissent à la fin de chaque chanson et cela bouge beaucoup moins ! Cela fait juste un peu bizarre au début !

Je n’étais pas très loin de la scène, cela m’a permis de « réussir » quelques photos correctes de Béatrice Martin. Au début du concert, elle a expliqué au public qu’elle avait adapté son show au fait que nous étions tous assis et que cela allait être un peu différent. Je dirais même plus, elle a adapté également ses dialogues à l’âge du public ! À Strasbourg, elle a parlé d’un plan cul qui a mal tourné mais qui a inspiré une de ses chansons. À Thionville, elle a parlé d’une rencontre sans lendemain ! À Thionville également, elle a demandé au public s’il savait taper dans ses mains afin de l’accompagner sur un de ses titres ! Pour la dernière chanson, Cœur de Pirate a demandé si le public connaissait ce concept (le rappel) et a prévenu qu’elle allait revenir pour en chanter encore plusieurs et qu’il ne fallait pas partir ! Pour la dernière « vraie » chanson, elle a demandé à la salle de se lever, de se rapprocher et de bouger avec elle afin qu’elle puisse faire son cardio et que le public soit plus près du parking pour sortir ! J’ai adoré ! Comme je l’ai écrit dans mon précédent billet, c’est un petit bout de femme plein d’humour et d’énergie !

Grâce à cette version assise, j’ai pu écouter un titre que je n’avais pas encore entendu en concert. Un titre qui fait partie d’un album hommage à un artiste même pas mort, comme elle dit. Ce titre, c’est Mistral Gagnant, de Renaud. Un joli piano-voix !

Une dernière différence entre « assis » et « debout », sa tenue ! Je pense que Cœur de Pirate ne voulait pas que certains pacemakers se dérèglent…

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 4

Ouaip, ouaip, il y a prescription, je sais mais, il nous restait un Père Noël en chocolat et quoi de mieux que des téléfilms de Noël pour rester dans cette ambiance légère ? Et puis, les messieurs en blanc (sans le rouge) m’ont laissé sortir de ce grand bâtiment rempli de chambres et de jeunes femmes en blanc qui vous courent après avec des grosses seringues…

J’ai même remis les petits cœurs verts ! Je continue donc mon approche par actrice comme dans le précédent billet.

Je vous présente Danica McKellar, actrice américaine ayant des origines écossaise et portugaise. Une actrice habituée aux comédies romantiques et aux téléfilms de Noël estampillés Hallmark. Je l’ai découverte pétillante dans Une couronne pour Noël où l’actrice se retrouve gouvernante d’une petite peste, dans un château. Dans Le Noël de mes rêves, elle est directrice d’un grand magasin et surtout très ambitieuse. Ambition ne rime pas avec l’esprit de Noël ! Dans Rendez-vous à Noël, elle prend conscience que son ami d’enfance, qu’elle ne voit qu’à Noël, est bien plus que cela. Et enfin, dans Un Noël à Ashford, elle doit s’occuper de gérer et d’organiser une fête de Noël dans une propriété qui va être vendue.

Actrice suivante, Jessica Lowndes est une actrice canadienne. C’est également une actrice habituée aux productions Hallmark. Je l’ai découverte dans Noël à Pemberley, elle est envoyée dans un petit village pittoresque pour organiser un festival de Noël, le lieu choisi n’est plus disponible. Je l’ai ensuite retrouvée dans Un Noël à New York où elle incarne une jeune femme qui n’aime pas Noël et qui reçoit des décorations de Noël de sa mère qui semblent magiques. Dans La mariée de Noël, elle est invitée au mariage de son ex et elle doit se trouver un cavalier qui, le jour du mariage, va prétendre qu’ils sont fiancés. Pour terminer, Les mariés de Noël, une comédie où elle retrouve, 7 ans après, son petit ami qui l’avait quittée pour son travail. ils doivent travailler ensemble pour Noël.

Petit bonus, Jessica Lowndes chante également :

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

 

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 3

Hum, nous sommes le 9 janvier, Noël est passé depuis, ho, ho, ho, deux semaines et je vous parle encore de téléfilms de… Noël ! Je pense que c’est comme toute addiction, il faut s’arrêter en réduisant les doses et non brutalement !

Une nouvelle approche par actrice et non par titre ! Il se trouve que certaines actrices n’ont pas fait que des « one shot » pour ce type de divertissement. Existe-t-il des critères pour les rôles de Noël ?

Je vous présente Alicia Witt, actrice américaine qui a commencé sa carrière à l’âge de 9 ans dans le film Dune. Hein, quoi, qui a dit « Elle est rousse, c’est normal ? », pfff… Jeune femme pleine de peps découverte avec le téléfilm : Un Père Noël pas comme les autres, l’actrice se retrouve à revêtir, par hasard, le costume d’un Père Noël et à travailler dans un grand magasin qui avait refusé de l’embaucher pour un autre poste. Plus tard, j’ai visionné Le Noël rêvé de Megan, Alicia Witt, suite à un choc avec une boule à neige se retrouve à l’intérieur de cette dernière, dans une vie parallèle où sa vie est totalement différente ! J’ai ensuite farfouillé sur le net pour constater qu’elle avait déjà plusieurs rôles « Noël » à son actif ! Mon téléfilm préféré avec Alicia Witt (parmi les 5 découverts), Je ne suis pas prête pour Noël (petit clin d’œil à Carrie qui me l’a vivement conseillé alors que je l’avais déjà regardé). Dans cet opus de Noël, l’actrice incarne le rôle d’une jeune femme ambitieuse qui travaille dans une agence de pub et qui utilise souvent le mensonge pour arriver à ses fins. Sa nièce en fait souvent les frais. Elle fait le vœu auprès d’un Père Noël que sa tante arrête de mentir et dise tout le temps ma vérité. Je vous laisse imaginer la suite…

Second coup de cœur pour les actrices de Noël, Taylor Cole. Je précise qu’elle n’est pas rousse… Actrice américaine que j’avais découvert dans la série The Event où elle joue un rôle totalement différent, rien à voir avec une romance de Noël ! Elle n’a que deux téléfilms de Noël à son compteur (petite joueuse). Pas de Père Noël magique, pas de lutins, pas de voyages dans le passé, présent modifié ou futur ! Rien de tout cela ! J’ai craqué pour Noël avec une star, le titre me faisait un peu peur et ne me motivait pas vraiment mais j’avais un peu épuisé mon filon de téléfilms de Noël. Taylor Cole joue le rôle d’une actrice célèbre qui doit se rendre dans un petit village pour le tournage d’un film. Il se trouve que cette petite ville est très fière de ses traditions de Noël et souhaite les faire respecter. Avec un titre et un pitch pareil, je me suis retrouvé happé par cette histoire et le jeu des deux acteurs, Taylor Cole et Michael Rady qui interprète à merveille le jeune maire de ce village.

 

Bon, les deux messieurs en blanc (et rouge ?) vont venir me chercher…

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 2

Mon cas ne s’arrange pas, je dirais même plus, il s’aggrave puisque je publie un second billet sur les téléfilms de… Noël !

Difficile de ne pas vous parler de Ce Noël qui a changé ma vie où j’ai eu l’agréable surprise de retrouver Carrie Fisher, la Princesse Leia ! Ce téléfilm est sorti en 2012, il raconte l’histoire de Carol, une femme d’affaires qui travaille dans les éditions et dont la seule préoccupation est sa réussite professionnelle. Le soir de Noël, elle rencontre Eve, Carrie Fisher, son ancienne patronne décédée. Elles vont voyager dans le temps, passé, présent, futur, à la manière de Charles Dickens.

 

 

Pas de surnaturel, pas de revenant, pas de lutin, juste un peu de magie de Noël et le plaisir de retrouver Amy Acker, que nous avons bien appréciée dans Person of Interest, dans Le plus beau des cadeaux de Noël. Un facteur vide la boîte aux lettres, une lettre pour le Père Noël s’envole et Crystal, une jeune bourgeoise qui faisait du shopping, la récupère. De retour dans son luxueux appartement, elle l’ouvre et découvre ce que souhaite Olivia, qui a perdu sa maman, pour Noël. Crystal, touchée par cette lettre, va essayer de réaliser le vœu de cette petite fille.

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilm(s) de Noël

Réveil matinal le 25, en attendant l’arrivée de Sister&Mother&family, je me suis regardé un téléfilm de Noël en lousdé ! Je ne sais pas pourquoi mais je l’ai fait ! Pas un téléfilm où il faut un chien, un mari, une femme, un renne… pour Noël, mais un téléfilm avec une dose de surnaturel : Juste à temps pour Noël. Lindsay reçoit le même jour deux bonnes nouvelles : une demande en mariage et un poste dans une grande université. Cruel dilemme… Elle part réfléchir dans un parc, rencontre un homme sur une calèche à touristes qui lui propose d’aller faire un tour avant qu’il rentre les chevaux. Après la promenade, elle se retrouve 3 ans plus tard et Lindsay découvre sa vie future avec une belle carrière professionnelle…

Comme dirait Sév, c’est cousu de fil blanc ! Wep ! J’ai aimé regarder ce téléfilm de Noël avec cette petite dose de surnaturel qui vous projette dans le futur et vous fait vivre une autre vie, une vie que vous auriez pu choisir à un moment de votre existence où il fallait faire plusieurs choix. J’ai apprécié le choix de deux acteurs : Christopher Lloyd, le grand-père de Lindsay, qui mieux qu’Emmett Brown pour faire un saut dans le futur ? Ainsi que William Shatner emmenant Lindsay sur sa calèche, qui mieux que le Capitaine Kirk pour se téléporter 3 ans plus tard ?

Réveil matinal le 26, malgré une soirée bien remplie, la bigFamily sciant beaucoup de bois, je me suis lancé à la recherche d’un autre téléfilm de Noël ayant des critères similaires au premier. Euh, je pense que dès 2019, je vais consulter pour savoir si mentalement cela tourne toujours rond… Bref, j’ai trouvé un autre téléfilm : Noël à pile ou face. Nicky est dans une file d’attente avec sa sœur pour aller voir le Père Noël, elles discutent et Nicky se demande quelle aurait pu être sa vie si elle avait fait d’autres choix professionnels. Le soir, en famille, c’est la préparation du sapin, Nicky s’apprête à mettre la touche finale au sommet du sapin, elle monte sur un tabouret, bascule en arrière et tombe. Elle se réveille en ayant une vie professionnelle qui a bien évolué…

Oui, je sais, je ne tourne pas très rond en ce moment…

Est-ce que vous aussi vous avez ce type de symptômes ?

Est-ce que vous avez des titres à me conseiller ?

Un traitement efficace ?

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

 

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Enjoy Music ♥ 3

Un coup de cœur musical « à tiroir » ! Le groupe français Diva Faune, qui chante en anglais, a sorti son titre à succès « Get Up ». Sur ce single, une voix chaude et « rocailleuse », qui chante en français, les accompagne : Léa Paci. Je googlise et constate qu’elle a déjà sorti 2 tubes « Pour aller où ? » en 2016 et « Adolescente pirate » en 2017. Morceaux que j’avais déjà entendu mais sans trop y porter d’attention.

En continuant de farfouiller sur le net et sur YouTube, je suis tombé sur quelques morceaux non présents sur son album, « Chapitre 1 ». Morceaux qui mettent en valeur sa voix chaude et « rocailleuse ». Hum, je ne sais pas comment expliquer le terme « rocailleux »… Sa manière de descendre dans les graves…

Un petit bijou, cette reprise de « Castle in the snow« .

Ainsi qu’un grand classique, « Le coup de soleil« .

 

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Théâtre de poche !

Notre sortie automnale parisienne nous a amené à découvrir Le Point Virgule. Il y avait foule devant l’entrée, heureusement nous étions en avance. La porte s’ouvre et nous sommes de suite surpris car nous entrons directement dans la salle, dans le toute petite et chaleureuse salle du Point Virgule. Nous nous installons dans l’étroite deuxième rangée, à deux mètres de la scène. Certains spectateurs sont même sur une partie de la scène ! Sév a d’ailleurs croisé l’artiste en allant aux toilettes !

Nous avons vu et apprécié Fadily Camara ! Il faut dire que la salle se prête à ce type de représentation où la proximité du public est importante pour créer une complicité avec l’artiste. Un public souvent utilisé par Fadily Camara pour illustrer son spectacle ! À la sortie de la salle, j’entends un spectateur demander si Fadily Camara sortait tout de suite ? Il faut dire que dès qu’un artiste a terminé, un autre enchaîne. J’entends que oui et nous patientons très peu de temps avant de la voir arriver.

Hop, hop, l’artiste est très disponible et nous avons même le droit d’être pris en photo avec elle. Si vous avez l’occasion de la voir en spectacle, n’hésitez surtout pas !

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Cœur de pirate – La Laiterie – 2018

Ce n’est plus le Silent Sunday, je peux parler, enfin, je peux écrire ! Après l’avoir vu fin 2015, avec un certain nœud au ventre, c’était juste un mois après ce triste Bataclan, j’y suis retourné le 20 octobre 2018 beaucoup plus sereinement. Une bonne manière de se vider l’esprit après un début d’année scolaire assez sportif pour rester poli.

La salle était pleine, le concert affichait complet, nous étions mille dans cette petite salle très chaleureuse à venir voir ce petit bout femme plein d’humour et d’énergie. Comme indiqué dans le précédent billet, je suis en mode « enjoy & frissons » ! J’adore cette sensation de début de concert où l’artiste commence à chanter.

Cœur de pirate s’amuse toujours autant à discuter et à plaisanter avec son public. Parlant d’une chanson inspirée par un coup d’un soir qui s’est mal déroulé, une gamine lui a demandé pourquoi… C’était la première fois qu’on lui posait cette question embarrassante…

Si Cœur de pirate passe près de chez vous, n’hésitez pas, vous passerez un bon moment.

Publié dans Blogosth Life, Ciné - TV - Musique - BD - Livres

La photo du mois #92

Hop, c’est parti pour la 92ème photo du mois de la Blogosth family !!

Thème du mois, choisi par Nanouk (http://1jalf.blogspot.ca/) :

Parfait (ou presque)

Note de l’auteur-e :

À prendre littéralement ou avec une certaine ironie, à votre bon plaisir.

 

Le week-end dernier avait lieu Strasbulles, le grand Festival de BD qui occupe toute la Place Kléber – à Strasbourg, évidemment – avec ses multiples chapiteaux abritant de nombreux auteurs et dessinateurs de France et de Navarre. Je m’baladais sur l’avenue devant les « tables à dédicaces » et Ô joie, Jack Koch est bien présent, et re Ô joie, son dernier recueil s’appelle… « Un monde (presque) parfait » !! Ni une ni deux, je lui tends un exemplaire (je l’ai payé, hein !!) et lui demande une dédicace 🙂

Résultat : une très belle dédicace !! 🙂 (publiée avec l’autorisation de Jack lui-même)

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Jack Koch, déjà… shame on you :p , un lien vers son blog, un autre vers son facebook, vous verrez toute l’étendue de son talent. J’en connais une qui apprécie particulièrement… 😉

La perfection (ou presque), sûrement chez les potes de la Photo du Mois :

Alexinparis, Gilsoub, Blogoth67, Who cares?, Pink Turtle, Bubble gones, Céline in Paris, FerdyPainD’épice, Rythme Indigo, Cricriyom from Paris, The Beauty is in the Walking, Jakline, Ventsetvoyages, La Fille de l’Air, Albane, Marie-Paule, écri’turbulente, Pat, J’habite à Waterford, Chiffons and Co, Nanouk, Tambour Major, Xoliv’, Christophe, Laurent Nicolas, Nicky, Krn, Frédéric, Mamysoren, Betty, Lilousoleil, Philisine Cave, Amartia, Giselle 43, La Tribu de Chacha, Pilisi, Angélique, Sandrin, Josette, DelphineF, Mirovinben, Josiane, Eurydice, Renepaulhenry, Akaieric, magda627, Brindille, Morgane Byloos Photography, Escribouillages, Julia, Lavandine, Lau* des montagnes, Sous mon arbre, El Padawan.