Publié dans Sorties, virées et randos

Vitaboucle – Wacken

Vitaboucle n°2, d’une distance de 7,2 km. Nous avons commencé la boucle près du Parlement Européen, le truc flou près du fléchage. Le Wacken est un quartier de Strasbourg situé au nord du centre-ville. Le tram était de la partie.

Passage par Schiltigheim, les rives de l’Aar, son lavoir et son chat géant (Une œuvre réalisée par Alain Séchas). Un chat que nous recroisons à un arrêt du tram.

Direction le centre-ville, nous passons devant le Tribunal ainsi que l’Église Saint-Pierre-Le-Jeune, magnifiquement éclairée par un soleil presque couchant. Un petit coucou à la Cathédrale de Strasbourg, le combo Tram-Cathédrale a été réalisé pour cette vitaboucle.

La belle lumière éclaire le Gallia, bâtiment bien connu des étudiants, ainsi que les anciens immeubles situés sur la quai des pêcheurs. En bonus, un petit bout de tram.

Retour à la case départ, enfin, à notre case départ, avec cette photo très « Carte postale ».

Retrouvez le parcours complet en cliquant sur le logo de cette vitaboucle.

*

Les autres parcours vitaboucle se trouve ICI.

Publicité
Publié dans Sorties, virées et randos

Musée des Beaux-arts de Nancy

Dans un précédent billet, je vous avais parlé de la « Fontaine rouge, à P-à-M« . Petite escapade faite lors d’une rencontre sportive de nos garçons. Nous devions faire une seconde escapade dans le 54, toujours pour le sport des garçons, mais le maudit virus s’est emparé de Sév et la météo maussade s’est invitée alors qu’elle ne l’était pas… J’en ai quand même profité pour faire un rapide petit tour au Musée des Beaux-arts de Nancy pendant que les garçons bataillaient ferme.

Démarrage avec un peintre local, Georges de La Tour avec La Femme à la puce. La bougie est un accessoire récurrent chez cet artiste. Ensuite, un immense tableau peint par Charles Coypel, La Destruction du palais d’Armide. Les toiles de cette taille sont toujours impressionnantes à voir. Je n’ose imaginer la taille du chevalet…

Une statue de Charles-René de Saint-Marceaux, Dame de Pique. Le tableau est de Gustave Doré, natif de Strasbourg, Paysage de montagne.

Difficile de voir les détails sur ces deux tableaux de Gherardo Poli, Fantaisie d’architecture en ruines avec la naissance de Vénus. Cette « pittura giocosa » (peinture de divertissement) était très en vogue en Toscane.

Au sous-sol de ce Musée des Beaux-arts de Nancy, se trouve une magnifique collection Daum.

Naissance, une collaboration avec Arman. J’aime beaucoup ce mélange verre & métal.

Une collaboration avec Alain Séchas pour cette Vénusienne. Pour la lampe de bureau, j’hésite encore un peu…

Et pour terminer, le Giant Goldo de Mist que vous aviez vu pour un précédent Silent Sunday. Pour faire la photo de l’extérieur, je me suis fait gronder par un gardien car l’accès était normalement interdit ! Il y avait un stand pour une animation et la porte était ouverte, je suis donc passé, je me suis approché avant de me faire interpeler par le gardien qui m’a gentiment laissé faire ma photo, ouf et merci !