Publié dans Sorties, virées et randos

Le Sentier des Lanternes – 2019

Cet arrêt au Sentier des Lanternes n’était initialement pas prévu. Un retour pas trop tardif + une météo correcte + une bonne signalisation routière ont fait que nous avons pu nous émerveiller devant toutes ces magnifiques lanternes. C’est notre second passage, le premier a eu lieu en 2016.

Il est toujours situé sur les berges de l’île du Petit Saulcy, à Metz. Chanceux, nous avons trouvé une place de parking près de la Préfecture. Il y avait foule ce soir là.

Les lanternes sont toujours aussi magnifiques et le circuit proposé vaut vraiment le détour. C’était la 8ième édition du Sentier des Lanternes.

Un beau reflet au Moulin des Thermes et pour terminer, le Père Noël nous a souhaité un bon retour !

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres, Curiosités & Insolites

La photo du mois #106

106ème participation pour Blogosth, depuis que nous avons intégré le groupe en novembre 2010, sans interruption !

Thème : Mythes et Mythologie(s), choisi par Pink Turtle (https://pinkturtle.blog)

En tant que messins d’origine, nous avons notre animal mythique rien qu’à nous, notre emblème national régional messin : Le Graoully. Il a été très méchant avec la population, a été terrassé par l’Évêque Clément, mais Metz en a quand même fait son animal-fétiche !

Je vous présente un joli livre illustré par Laurel, messine d’origine également. Il raconte aux petits (et aux grands aussi !) la légende du Graoully, dragon terrifiant qui terrorisa les habitants de la ville de Metz, et qui fut vaincu par l’Évêque Clément. Celui-ci enroula son étole autour du cou du dragon et alla le noyer dans la Seille toute proche.

D’autres mythes chez les amis :

Lavandine, La Tribu de Chacha, Eurydice, Mamysoren, Josette, Krn, Josiane, magda627, Who cares?, Morgane Byloos Photography, Travelparenthesis, Jakline, DelphineF, Mirovinben, Alexinparis, Laurent Nicolas, Giselle 43, Pink Turtle, écri’turbulente, Xoliv’, Céline in Paris, Sous mon arbre, Cara, Pilisi, J’habite à Waterford, Philisine Cave, Gilsoub, Julia, FerdyPainD’épice, Gine, Christophe, Marie-Paule, Amartia, Frédéric, Escribouillages, Brindille, Betty, Tambour Major, El Padawan, Renepaulhenry, Lilousoleil, Akaieric.

Publié dans Blogosth Life

Projet 52-2019 #9 – Ancien

Cette année, je me suis inscrite au rendez-vous hebdomadaire initié par Ma’ 🙂 J’avais hésité pour 2018, mais cette fois, j’en suis !

Cliquez sur la liste des thèmes ci-dessous pour voir les règles du jeu :

Pour cette neuvième semaine, le thème de Ma’ est Ancien.

Zut, Flûte, Diantre, Palsambleu, je suis à la bourre cette semaine, je viens seulement de prendre la photo de circonstance, pas eu le temps autrement… (Z’avez vu, j’ai habilement glissé des mots anciens dans cette phrase !)

En 2000 et quelques, lorsque la maison de mes grands-parents maternels a été vidée, les meubles et objets ont été partagés entre les familles de leurs deux enfants (mon tonton et ma maman). Quand on m’a demandé ce que je voulais garder, je n’ai pas souhaité de mobilier, mais je me souvenais d’avoir vu, accroché à un mur de la « chambre-cabine » à l’étage, ce Diplôme d’Honneur reçu par mon grand-père au cours de sa carrière d’Ingénieur Dessinateur au Génie de Metz (15 ans avant sa retraite, à 45 ans).

Ce précieux document et des cartes postales (démarrage de ma collection), c’est ce que j’ai gardé de mon papy…

Voilà ce qui, pour moi, résume une partie de sa vie bien remplie, de moments heureux, de moments douloureux, qui en ont fait le personnage que j’ai connu.

La ville représentée sur ce diplôme est bien la ville de Metz, précisément la Place Saint-Louis, avec son petit air d’Italie médiévale, grâce à ses arcades et ses murs-écrans à créneaux.

Et chez vous, c’est comment l’ancien ?

Publié dans Recettes et gourmandises

Gâteau au chocolat de Metz

Vous aimez les gâteaux au chocolat ? Vous voulez changer du traditionnel gâteau tout chocolat ou du marbré ?
 *
Le gâteau au chocolat de Metz est fait pour vous ! De plus, il est d’une simplicité enfantine 🙂
 *
125 g de chocolat noir (J’ai utilisé du 70 % de cacao) – 230 g de sucre – 125 g de farine – 4 œufs – 200 g de crème fraîche – beurre pour le moule
 *
Râper le chocolat en copeaux fins – Faire préchauffer le four à thermostat 6 – Fouettez les œufs – Ajoutez le sucre, la farine, et la crème en continuant à battre (la préparation doit tripler de volume !) – Incorporez le chocolat râpé sans trop insister (le chocolat ne doit pas fondre, l’aspect « copeaux » doit rester) – Versez la préparation dans un moule beurré (et fariné pour réduire les graisses) – Enfournez pendant 30 à 40 min à thermostat 6 – Démoulez encore chaud, sans attendre qu’il refroidisse. En effet, une croûte doit se former sur le dessus du gâteau, mais l’intérieur doit rester moelleux.
*
 
 *
La marque de reconnaissance du gâteau de Metz réside dans le décor (de votre choix) avec lequel vous aurez envie de l’agrémenter en le saupoudrant de sucre glace. En ce qui me concerne, j’ai fait une Croix de Lorraine.
 *
 *
Ce gâteau a fait l’unanimité, aussi bien dans la Blogosth Family que chez la Béa Family qui, pour l’occasion, a servi de cobaye pour le plat principal (très bon et très facile aussi) et pour ce fameux dessert ! 😉
 *
Mon inspiration vient de cet article : Le Gâteau de Metz
Publié dans Blogosth Life

Souvenirs d’enfance

       logo400-webCet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » proposé par Sylvie qui nous invite à vous présenter des coins de France selon un thème.

*

*

*Ce mois-ci, Sylvie nous met au défi de nous plonger dans nos souvenirs et lieux d’enfance.

Comme vous avez pu le constater, le mois dernier je n’ai pas participé au rendez-vous… pas le cœur à bloguer… Mais le thème d’avril est un joli prétexte à aller de l’avant tout en regardant derrière soi, pour se remémorer ces moments d’enfance, de jeunesse qui me semblent si loin.

C’est l’occasion de vous faire partager ces instants de vie passés dans ma Moselle natale, dans ma région messine d’origine.

Image 7

J’ai poussé mon premier cri dans ce magnifique bâtiment qu’est que fut la Maternité Sainte-Croix, fermée en 2012 suite à la construction de l’imposant Hôpital de Mercy. Cette Maternité a vu pendant de nombreuses décennies, se multiplier les naissances de messins d’origine comme moi.

Le porche d’entrée, sur cette vue, est bouché par une palissade, car, après avoir été en premier lieu un hôtel particulier au XIVème siècle, une prison (oui oui !), un couvent puis une maternité, les murs abritent à présent une résidence composée d’appartements.

Lire la suite de « Souvenirs d’enfance »