Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Emily Blunt

Je prends enfin un peu de temps pour vous parler d’un coup de cœur cinématographique pour une actrice. La dernière fois que cela m’était arrivé, c’était pour une légende du cinéma : Audrey Hepburn. Cela date un peu et ma collection de DVD s’était agrandie ainsi que ma bibliothèque. Aujourd’hui, Internet facilite beaucoup de choses !

La carrière d’Emily Blunt a commencé à décoller au début des années 2000, surtout après le film Le Diable s’habille en Prada. Film que j’ai vu à l’époque sans prêter attention à cette actrice, les rôles principaux étaient joués par Meryl Streep & Anne Hathaway. Le temps a passé et en 2018, hasard d’une programmation à la télévision, je regarde Edge of Tomorrow, film avec une boucle temporelle. J’ai adoré. J’ai discuté ensuite avec l’ami Google qui m’a suggéré Looper, également avec Emily Blunt. J’ai encore taillé la bavette avec l’ami Google qui m’a parlé de L’Agence, ENCORE avec Emily Blunt ! J’ai alors pris congé de l’entremetteur Google afin de savoir si cette actrice avait fait autre chose que des films avec des boucles temporelles. La réponse est oui et la dame a eu des rôles très variés sur grand écran. Je vous avais déjà parlé du Retour de Marry Poppins et de Petits meurtres à l’anglaise. Je vais vous en présenter rapidement d’autres…

Ma meilleure amie, sa sœur et moi : Je dirais que tout est dans le titre, il a craqué pour la sœur de sa meilleure amie alors qu’il est secrètement amoureux d’elle et a peur de briser cette belle amitié. Into the Woods : Une comédie musicale fantastique où plusieurs contes de fées se croisent suite au mauvais sort jeté par une sorcière à un boulanger et à sa femme. Victoria, Les jeunes années d’une Reine : Film historique où Emily Blunt incarne la reine Victoria, une femme de caractère qui a accédé au trône à l’age de 18 ans. Wind Chill : Deux étudiants rentrent chez eux, les routes sont enneigées, ils tombent en panne sur une route déserte. Ils se retrouvent alors confrontés au froid et aux esprits des personnes qui ont péri sur cette route.

Lettre ouverte à Jane Austin : Cinq femmes et un homme se réunissent pour former un club autour des œuvres de Jane Austen. Ils cherchent l’amour comme les personnages de cette auteure anglaise. 5 ans de Réflexions : C’est l’histoire d’un couple dont les fiançailles durent 5 ans. Pendant ce temps, la vie et ses évènements continuent. Des saumons dans le désert : Je vous avoue que le titre n’est pas très vendeur, en revanche, je vous confirme que c’est une belle comédie romantique. Un richissime cheikh du Yémen, fan de pêche, souhaite introduire des saumons dans ses rivières, il fait appel à une chargée d’affaires et à un scientifique pour mettre en œuvre son projet fou. Sans un bruit : Je dirais aussi que tout est dans le titre et sur l’affiche. Des étranges créatures attaquent au moindre bruit. Une famille va devoir en faire le moins possible…

Avez-vous vu des films avec Emily Blunt ?

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Inspiration française

Soirée ciné, je demande à Sév de nous choisir un titre dans la filmographie d’Emily Blunt. Son choix : Petits meurtres à l’anglaise. Film que nous allons apprécier pour son humour « so british » ! Sev googlise alors ce film et nous apprend que c’est un remake d’un film français : Cible émouvante. Cocorico, pour une fois qu’un film français est copié et que ce n’est pas l’inverse !

Cible émouvante est sorti en 1993 et Petit meurtres à l’anglaise (Wild Target) en 2010. Les trois acteurs principaux du film français ne sont malheureusement plus de ce monde.

Jean Rochefort et Billy Nighy incarnent parfaitement Victor Meynard, un tueur solitaire et vieillissant toujours sous l’emprise de sa mère.

Victor Meynard tombe amoureux de sa cible : Renée (Marie Trintignant) ou Rose (Emily Blunt). Le nom du tueur a été gardé mais pas le nom de la cible, Renée ne doit pas être un prénom très vendeur.

Lors de leurs mésaventures, Victor Meynard prend sous son aile un jeune apprenti : Antoine (Guillaume Depardieu) ou Tony (Rupert Grint, Ron Weasley a bien grandi !).

Pour mon plus grand plaisir, la Mini a été reprise dans la version anglaise, avec le volant à droite, of course !

Wild Target est très fidèle au film d’origine. Seule différence, le Victor Meynard français prend son apprenti assez tôt dans le film alors que le Victor Meynard anglais attend la scène du parking pour prendre le sien.

Vous connaissez d’autres films français qui ont été « copiés » ?