Publié dans Internet

Bilan blog 2019

Parmi les billets classiques publiés en 2019, voici le trio vainqueur : Mylène Farmer et ses concerts, suivi des chats de Steve Hickok et des téléfilms de Noël n°3. Je suis assez surpris de la première place de Mylène Farmer car habituellement, mes billets musique & film ne tournent pas trop. Pour la troisième place, ce billet de Noël a été publié début 2019, ce qui doit expliquer sa présence sur le podium.

Sév participait cette année, pour la première fois, au projet 52 initié par Ma. La première place, gourmande, est occupée par une Pause sucrée. Médaille d’argent pour l’Agenda et médaille de bronze pour Écrire. Les deux premières places correspondent au deux premiers billets de l’année. Le projet 52 se poursuivra en 2020 !

Je participe chaque dimanche au Silent Sunday. L’art contemporain (#203 et #170) est le grand vainqueur de cette année 2019 ! la gourmandise (#180) a réussi à trouver sa place sur la deuxième marche du podium !

Nous participons également à la photo du mois en alternance. Et le podium est trusté par… moi ! Désolé Sév, il me semble que nos lecteurs aiment les objets de torture, les doudous vintages et les beaux vitraux ! On fait la belle en 2020 ?

Un dernier rendez-vous bi-mensuel avec les reflets ! Le petit déj des vacances l’emporte devant le tram dans le retro et la troisième place, pour des moutons bretons !

Bon, je vais vous parler également de mes 3 flops dans les billets classiques. Et comme, je vous le disais plus haut, rares sont mes billets musique & film qui cartonnent ! C’est pô grave, cela me fait plaisir de les écrire. À la dernière place, Looper ! Avez-vous eu peur d’Emily Blunt ? À l’avant-dernière place, Mylène Farmer et le film de son concert. Petit paradoxe, elle est première avec son concert… Et pour finir, à l’antépénultième place, encore Mylène Farmer en compagnie de Cœur de Pirate !

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 7

Le compteur tourne entre des coups de fourchettes, des bulles de Champagne et autres festivités de Noël. Voici un petit trio fort sympathique à visionner.

Prêtemoi ta main à Noël. Pourquoi ? Parce que cela change un peu (beaucoup) des sujets classiques que l’on peut trouver dans un téléfilm de Noël. Christy (Kelley Jakle) doit préparer Hanoucca pour un de ses clients. Ses connaissances dans ce domaine sont nulles. Elle se fait aider par un ami juif qui a besoin de quelques notions sur le Noël chrétien pour plaire à sa petite amie ! Les quiproquos sont bien au rendez-vous ! Je peux juste vous dire qu’il ne faut pas s’embrasser sous une branche de persil ! Le titre en anglais est plus approprié.

Miracle à Manhattan. Pourquoi ? Un téléfilm qui date de 2010 qui colle parfaitement à la tradition de Noël. Le rayon jouet d’un magasin fait le pari (impossible) de ne vendre que des jouets traditionnels malgré la concurrence féroce d’un jouet high-tech que tout le monde veut. Un soupçon de magie avec une fée aux cheveux blancs qui va s’arranger pour que Noël soit un vrai Noël !

Le bel inconnu de Noël. Pourquoi ? Amalie (Ashley Newbrough) reçoit une déclaration d’amour anonyme en provenance de son village natal. Ses recherches sont semées d’embuches (de Noël) et de quiproquos. Le tout étant mené dans un bon rythme. Les ingrédients nécessaires pour passer un bon moment sont donc réunis !

Des chouettes téléfilms à nous proposer ?

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 6

Le compteur s’est un peu étoffé depuis le dernier billet, ce n’est pas encore le rythme de croisière, mais c’est déjà un bon début. La cuvée 2019 peut parfois paraître déroutante car certains téléfilms sont surcousus de fils blancs ! Pour moi, un bon téléfilm de Noël doit respecter un bon dosage de quiproquos et/ou avoir une boucle temporelle pour bien me divertir. En voici quelques-uns :

Noël dans la peau d’une autre. Pourquoi ? Parce que deux jeunes femmes, aux vies totalement opposées, se retrouvent dans le corps de l’autre suite à leur passage dans une étrange boutique de Noël. Un téléfilm forcément bourré de quiproquos, bien servi par les deux actrices et le tout avec un bon rythme.

La proposition de Noël. Pourquoi ? Les quiproquos sont connus depuis le début, l’héroïne principale doit se trouver un faux petit ami pour faire bonne figure devant son ex et sa nouvelle petite amie, lors d’une réunion de famille. Un contrat est même passé entre les deux protagonistes. J’aime bien également l’actrice, Hilarie Burton.

La clé d‘un Noël réussi. Pourquoi ? Il n’y a pas énormément de quiproquos. Cependant, il y a beaucoup de rythme donné par l’actrice Jill Wagner que je trouve très pétillante dans ce téléfilm. Il y a également une petite claque donnée au machisme dans cette production. En effet, quand Jill Wagner arrive à Evergreen, petit village américain typique de Noël, c’est elle qui s’arrête sur le bord de la route pour aider un homme en panne avec sa vieille camionnette rouge. Petit clin d’œil à Evergreen qui a déjà servi de cadre à d’autres téléfilms de Noël.

Votre compteur avance ?

Des chouettes téléfilms à nous proposer ?

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 5

La saison a déjà bien démarré, les premiers téléfilms ont été diffusés avec parcimonie dès les vacances de la Toussaint. Maintenant, les vannes sont bien ouvertes ! Je suis encore en mode « picorage » car je n’en ai vu que 5 ! Le temps ne s’allonge malheureusement pas en ce moment. J’aurai l’occasion de me rattraper un peu plus tard.

Un fiancé à louer pour Noël est mon préféré pour l’instant. Une application va permettre à des célibataires de se rendre à des événements accompagné(e)s et sa créatrice doit la tester pour trouver des investisseurs. Je ne vais pas vous raconter la fin, c’est une production Hallmark ! Petit plus, la présence de Super Jaimie !

Noël en héritage, le plaisir de retrouver Alicia Witt, qui est une actrice récurrente dans les téléfilms de Noël ! C’est le septième que je vois avec elle. Oui, je sais, j’ai vu beaucoup de téléfilms lors de la dernière saison, le sevrage a été difficile… Sinon, c’est l’histoire d’Emma Reynolds qui revient fêter Noël dans sa ville natale après de longues années.

Les souliers de Noëlle, des souliers qui permettent de revivre certains événements et d’oser d’autres choix qui pourraient modifier le sens de votre vie. Les amateurs de La fête à la maison auront le plaisir de retrouver Candace Cameron Bure !

 

Vous en avez vus ?

Des chouettes téléfilms à nous proposer ?

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 4

Ouaip, ouaip, il y a prescription, je sais mais, il nous restait un Père Noël en chocolat et quoi de mieux que des téléfilms de Noël pour rester dans cette ambiance légère ? Et puis, les messieurs en blanc (sans le rouge) m’ont laissé sortir de ce grand bâtiment rempli de chambres et de jeunes femmes en blanc qui vous courent après avec des grosses seringues…

J’ai même remis les petits cœurs verts ! Je continue donc mon approche par actrice comme dans le précédent billet.

Je vous présente Danica McKellar, actrice américaine ayant des origines écossaise et portugaise. Une actrice habituée aux comédies romantiques et aux téléfilms de Noël estampillés Hallmark. Je l’ai découverte pétillante dans Une couronne pour Noël où l’actrice se retrouve gouvernante d’une petite peste, dans un château. Dans Le Noël de mes rêves, elle est directrice d’un grand magasin et surtout très ambitieuse. Ambition ne rime pas avec l’esprit de Noël ! Dans Rendez-vous à Noël, elle prend conscience que son ami d’enfance, qu’elle ne voit qu’à Noël, est bien plus que cela. Et enfin, dans Un Noël à Ashford, elle doit s’occuper de gérer et d’organiser une fête de Noël dans une propriété qui va être vendue.

Actrice suivante, Jessica Lowndes est une actrice canadienne. C’est également une actrice habituée aux productions Hallmark. Je l’ai découverte dans Noël à Pemberley, elle est envoyée dans un petit village pittoresque pour organiser un festival de Noël, le lieu choisi n’est plus disponible. Je l’ai ensuite retrouvée dans Un Noël à New York où elle incarne une jeune femme qui n’aime pas Noël et qui reçoit des décorations de Noël de sa mère qui semblent magiques. Dans La mariée de Noël, elle est invitée au mariage de son ex et elle doit se trouver un cavalier qui, le jour du mariage, va prétendre qu’ils sont fiancés. Pour terminer, Les mariés de Noël, une comédie où elle retrouve, 7 ans après, son petit ami qui l’avait quittée pour son travail. ils doivent travailler ensemble pour Noël.

Petit bonus, Jessica Lowndes chante également :

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

 

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 3

Hum, nous sommes le 9 janvier, Noël est passé depuis, ho, ho, ho, deux semaines et je vous parle encore de téléfilms de… Noël ! Je pense que c’est comme toute addiction, il faut s’arrêter en réduisant les doses et non brutalement !

Une nouvelle approche par actrice et non par titre ! Il se trouve que certaines actrices n’ont pas fait que des « one shot » pour ce type de divertissement. Existe-t-il des critères pour les rôles de Noël ?

Je vous présente Alicia Witt, actrice américaine qui a commencé sa carrière à l’âge de 9 ans dans le film Dune. Hein, quoi, qui a dit « Elle est rousse, c’est normal ? », pfff… Jeune femme pleine de peps découverte avec le téléfilm : Un Père Noël pas comme les autres, l’actrice se retrouve à revêtir, par hasard, le costume d’un Père Noël et à travailler dans un grand magasin qui avait refusé de l’embaucher pour un autre poste. Plus tard, j’ai visionné Le Noël rêvé de Megan, Alicia Witt, suite à un choc avec une boule à neige se retrouve à l’intérieur de cette dernière, dans une vie parallèle où sa vie est totalement différente ! J’ai ensuite farfouillé sur le net pour constater qu’elle avait déjà plusieurs rôles « Noël » à son actif ! Mon téléfilm préféré avec Alicia Witt (parmi les 5 découverts), Je ne suis pas prête pour Noël (petit clin d’œil à Carrie qui me l’a vivement conseillé alors que je l’avais déjà regardé). Dans cet opus de Noël, l’actrice incarne le rôle d’une jeune femme ambitieuse qui travaille dans une agence de pub et qui utilise souvent le mensonge pour arriver à ses fins. Sa nièce en fait souvent les frais. Elle fait le vœu auprès d’un Père Noël que sa tante arrête de mentir et dise tout le temps ma vérité. Je vous laisse imaginer la suite…

Second coup de cœur pour les actrices de Noël, Taylor Cole. Je précise qu’elle n’est pas rousse… Actrice américaine que j’avais découvert dans la série The Event où elle joue un rôle totalement différent, rien à voir avec une romance de Noël ! Elle n’a que deux téléfilms de Noël à son compteur (petite joueuse). Pas de Père Noël magique, pas de lutins, pas de voyages dans le passé, présent modifié ou futur ! Rien de tout cela ! J’ai craqué pour Noël avec une star, le titre me faisait un peu peur et ne me motivait pas vraiment mais j’avais un peu épuisé mon filon de téléfilms de Noël. Taylor Cole joue le rôle d’une actrice célèbre qui doit se rendre dans un petit village pour le tournage d’un film. Il se trouve que cette petite ville est très fière de ses traditions de Noël et souhaite les faire respecter. Avec un titre et un pitch pareil, je me suis retrouvé happé par cette histoire et le jeu des deux acteurs, Taylor Cole et Michael Rady qui interprète à merveille le jeune maire de ce village.

 

Bon, les deux messieurs en blanc (et rouge ?) vont venir me chercher…

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilms de Noël – 2

Mon cas ne s’arrange pas, je dirais même plus, il s’aggrave puisque je publie un second billet sur les téléfilms de… Noël !

Difficile de ne pas vous parler de Ce Noël qui a changé ma vie où j’ai eu l’agréable surprise de retrouver Carrie Fisher, la Princesse Leia ! Ce téléfilm est sorti en 2012, il raconte l’histoire de Carol, une femme d’affaires qui travaille dans les éditions et dont la seule préoccupation est sa réussite professionnelle. Le soir de Noël, elle rencontre Eve, Carrie Fisher, son ancienne patronne décédée. Elles vont voyager dans le temps, passé, présent, futur, à la manière de Charles Dickens.

 

 

Pas de surnaturel, pas de revenant, pas de lutin, juste un peu de magie de Noël et le plaisir de retrouver Amy Acker, que nous avons bien appréciée dans Person of Interest, dans Le plus beau des cadeaux de Noël. Un facteur vide la boîte aux lettres, une lettre pour le Père Noël s’envole et Crystal, une jeune bourgeoise qui faisait du shopping, la récupère. De retour dans son luxueux appartement, elle l’ouvre et découvre ce que souhaite Olivia, qui a perdu sa maman, pour Noël. Crystal, touchée par cette lettre, va essayer de réaliser le vœu de cette petite fille.

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.

Publié dans Ciné - TV - Musique - BD - Livres

Téléfilm(s) de Noël

Réveil matinal le 25, en attendant l’arrivée de Sister&Mother&family, je me suis regardé un téléfilm de Noël en lousdé ! Je ne sais pas pourquoi mais je l’ai fait ! Pas un téléfilm où il faut un chien, un mari, une femme, un renne… pour Noël, mais un téléfilm avec une dose de surnaturel : Juste à temps pour Noël. Lindsay reçoit le même jour deux bonnes nouvelles : une demande en mariage et un poste dans une grande université. Cruel dilemme… Elle part réfléchir dans un parc, rencontre un homme sur une calèche à touristes qui lui propose d’aller faire un tour avant qu’il rentre les chevaux. Après la promenade, elle se retrouve 3 ans plus tard et Lindsay découvre sa vie future avec une belle carrière professionnelle…

Comme dirait Sév, c’est cousu de fil blanc ! Wep ! J’ai aimé regarder ce téléfilm de Noël avec cette petite dose de surnaturel qui vous projette dans le futur et vous fait vivre une autre vie, une vie que vous auriez pu choisir à un moment de votre existence où il fallait faire plusieurs choix. J’ai apprécié le choix de deux acteurs : Christopher Lloyd, le grand-père de Lindsay, qui mieux qu’Emmett Brown pour faire un saut dans le futur ? Ainsi que William Shatner emmenant Lindsay sur sa calèche, qui mieux que le Capitaine Kirk pour se téléporter 3 ans plus tard ?

Réveil matinal le 26, malgré une soirée bien remplie, la bigFamily sciant beaucoup de bois, je me suis lancé à la recherche d’un autre téléfilm de Noël ayant des critères similaires au premier. Euh, je pense que dès 2019, je vais consulter pour savoir si mentalement cela tourne toujours rond… Bref, j’ai trouvé un autre téléfilm : Noël à pile ou face. Nicky est dans une file d’attente avec sa sœur pour aller voir le Père Noël, elles discutent et Nicky se demande quelle aurait pu être sa vie si elle avait fait d’autres choix professionnels. Le soir, en famille, c’est la préparation du sapin, Nicky s’apprête à mettre la touche finale au sommet du sapin, elle monte sur un tabouret, bascule en arrière et tombe. Elle se réveille en ayant une vie professionnelle qui a bien évolué…

Oui, je sais, je ne tourne pas très rond en ce moment…

Est-ce que vous aussi vous avez ce type de symptômes ?

Est-ce que vous avez des titres à me conseiller ?

Un traitement efficace ?

 

Les autres téléfilms de Noël sont ICI.