Publié dans Humour, jeux et devinettes

PQsiennes, PQsiens !

Je vous félicite tous !

Du format X24 à l’Ultra Doux X6, je vous dis BRAVO !

Vous avez réussi à vous infiltrer, par commando, par régiment, parfois par armée entière, chez les fesses-sales, chapeau ! Nous risquons bientôt de coûter la peau des fesses ! Bientôt, nous allons enfin être respectés par les fesses-sales ! Ils vont bientôt tomber sur les fesses ! Souvenez-vous de cette première pub, où une petite créature nous déroulait aux yeux du monde ! Inadmissible !

Et là, les fesses-sales découvraient notre confort et notre résistance ! Au lieu de nous montrer en pleine action, ils ont fait appel à des personnages de dessins animés ! C’est honteux pour nous !

Le comble du comble, la découverte de nos amis parfumés ! Argh, argh, nous avons été ridiculisés ! Nous ne sommes pas un produit à sentir ! Ni à atteindre des états seconds !

Maintenant, nous sommes devenus un produit de référence, un véritable symbole ! Notre valeur n’arrête pas de monter dans les marchés parallèles ! Attention, fesses-sales, vous risquez d’avoir la police aux fesses !

PQsiennes, PQsiens, continuons notre marche victorieuse !

 

118 commentaires sur « PQsiennes, PQsiens ! »

  1. Ah, ah, ah tu as toujours le mot pour rire!!! Le bonhomme PQ c’est pour ton nouveau logo?
    Allez bonne journée, bises

  2. Lorsque le confinement sera terminé, nous vivrons une libération, comme celle de la seconde guerre. J’aimerais tellement que le mot d’ordre pour exprimer notre joie soit de péqufier les maison des voisins !

    1. « péqufier » ce mot fera rapidement son entrée dans le dictionnaire 😉

      Mes voisins semblent avoir été raisonnables, j’irai péqufier ailleurs 🤣

      1. Je l’ai complétée avec une lecture plutôt sympa d’une nouvelle de CHARLES HABENECK dont j’ai mis le lien sur mon tout dernier billet !

    1. J’ai effectivement vu cela ce midi à la télé . 😂 Je n’ai pas été convaincue par les explications de la personne qui commentait le fait d’insécurité de la situation actuelle. Pour le PQ ?????

        1. 😂 c’est vrai, zut j’avais oublié. Il ne reste plus que le sabre au laser 😀
          Lors de ce combat de paquets de PQ, j’imagine un Jedi sur place…. 😂😂😂

      1. moi je n’ai pas vu mais on m’a raconté !! … une atmosphère de fin du monde, on n’ose plus rien toucher !! … nos mains vont devenir comme nos parties intimes !!!

        1. Je confirme ! Une tendance à devenir parano sur ce sujet. J’ai touché cela qui a été touché par… Argh !
          Bientôt des magazines avec nos mains en poster central, tu crois ?

        2. il ne faut pas se toucher le visage (nez, yeux, bouche) sans s’être lavé les mains !! … et se mettre loin des autres pour éviter postillons

        3. De toute manière nous mettons des gants et automatiquement nous ne touchons pas le visage. En mettant la semaine dernière notre écharpe permet d’éviter cela. En rentrant nous enlevons les gants et nous nous lavons les mains comme lors des épisodes de grippes avant de ranger les courses et une deuxième fois après. Ensuite c’est en fonction de ce qui est fait au quotidien à la casa. 😉 merci pour les conseils. Pour les courses dimanche matin, ce fut bien agréable et sans stress. Super bien organisé aux caisses pour y passer une personne à la fois avec un zig Zagreb devant la caissière protégée par un masqué gant et Plexiglas.

        4. Zut alors, j’ai pas vu. Si le correcteur fait des blagues. Note que parfois il y en a des marrantes. Haha, cela m’oblige à relire tralala. 😅

        5. Ou les enlever délicatement et les mettre en isolement avant de les réutiliser ?
          Pour les gants qui ne sont pas en plastique.

        6. j’ai entendu un médecin à la radio qui disait les gants ne servent à rien car c comme une seconde peau et quand on les enlève on touche du souillé … sauf si on les lave !! je suppose …
          Nina t’attend chez moi pour partir en pélerinage à L … !!

  3. Coucou la famille. Oh que cet article est plein de « fraîcheur enfantine » ! 😂 Tu m’as bien fait rire. Et tôt le matin. 👏
    Si jamais tu souhaites changer de métier, tu pourrais devenir pigiste. Je me souviens adolescente aller dans une toilette extérieure avec du papier journal. Qu’est ce qu’on s’en fichait. A 18 ans nous en riions tellement. Alors voir se battre ce midi des femmes pour du PQ, où sont les hommes dans cette histoire 😂. Complètement surréaliste. Merci pour ce moment de détente 🙏☘️☘️☘️😘

    1. Les hommes sont enfermés dans les toilettes en attendant que bobonne revienne des courses, pffff…
      J’étais inspiré pour ce billet, pour une fois !
      Bises

      1. Et je lis que l’inspiration ne t’a pas délaissée. « Bonbonne » qu’elle horreur comme mot pour parler d’une femme. Langage principal de mecs qui fréquente le bistrot et roule des mécaniques en parlant de sa femme pour démontrer qu’il en a dans le caleçon, ou qu’à l’occasion il peut lui mettre une beigne. 😂
        Dans une ancienne vie un compagnon qui hélas buvait ses bières au bistrot, laissait dire de moi ce genre de bêtises. Lorsque j’étais là, je ne laissais pas passer. C’était souvent au retour de mon travail lorsque lesdits comparses avaient passé une bonne partie de leur journée au café du coin. 🙃😎Bises 😊

        1. Cinq ans. Une histoire triste, d’un homme qui avait de l’or dans les doigts au niveau dessins d’architecture d’intérieurs, il avait peint de merveilleux tableaux quelque peu impressionnistes. Le rêve de sa maman, qu’il ouvre une galerie. Le sien ? ?????
          C’est avec lui que nous avons sillonné toutes les petites routes de France. Il m’a transmis son amour des arts et de l’architecture. J’ai beaucoup appris, même en bâtiments, gros œuvre…. et puis j’ai dû partir pour me sauvegarder. Il était devenu grossier et humiliant en paroles. Alors qu’en temps normal, il était prévenant, galant, gentil, nous avions les mêmes goûts au niveau culturel, gastronomique. ….. J’ai comme souvenir toutes les photos de nos voyages, photos en argentique. Il me les avait donné croyant me faire mal, et ce fut le contraire. Je l’en remercie encore à ce jour. 😎

        2. Le rêve de sa maman pour lui, il n’avait pas réussi à couper le cordon ?
          Cool pour les photos !

        3. Bien vu. Effectivement il y avait de cela aussi. Même si il c’était rebellé à Bruxelles comme blouson noir de l’époque. Il est né en 1941. Rébellion contre la fortune de ses parents de par leur travail. Il bénéficiait des avantages, comme une retraite assurée dixit ses copains de bistrot. Il vivait de ses rentes lorsque les locataires payaient. Avant de me marier le 15 août 2004 à Bruxelles, je le croise, assis près de la porte d’entrée et lui ai dit crûment : « comme j’ai été bête de partir tout à fait à zéro au lieu de te faire un enfant dans le dos, qui serait devenu héritier de tous les millions de francs Belges que tes parents vont te laisser. Comme quoi, c’est pas l’argent qui m’intéressait ». Il a ouvert des yeux tout étonnés, la bouche, et tien répondu. Il savait que je partais pour Bordeaux et que je me mariais. La femme qui l’accompagnait et éclusait au whisky sans me dire bonjour m’a dit lorsque je me suis assise croyant qu’il était seul : « Comment se fait-il que vous soyez restés si longtemps ensemble ? » Elle a ensuite filé aux toilettes. J’ai pas répondu, elle était saoule. Il s’est excusé pour elle. J’ai ignoré. J’ai pas oublié. J’aimerais savoir ce qu’il est devenu ? Est-il toujours vivant en France ou à Bruxelles ? Il devrait avoir 79 ans. 😎 Quant aux photos, les couleurs depuis 1986 jusqu-au delà de 1992, les couleurs s’estompent, j’ai toujours les négatifs mélangés. Toute la Normandie, beaucoup de châteaux, d’abbayes, de restos grâce au guide du Routard tout neuf à l’époque et le guide Michelin pour les découvertes sur ses petites routes de France. Je regrette à l’époque, ne pas avoir fait un guide à publier. Il faisait tous les soirs au stabilo, le trajet pittoresque du lendemain. C’était l’époque où les gîtes de France étaient moins chers pour les Belges. Avec le change le franc Français était plus avantageux. Quelle période ! Dans le Morbihan, génial, nous avions logé près de Vannes à Hennebont. En Ardèche nous sommes passés à Antraigues. Nous avons été voir une copine de classe tout en haut d’un col un 14 juillet. Et après direction le lac Saint Martial où je suis passée récemment chez une blogueuse qui était passée par là récemment. Tout a bien changé durant ces décennies. ☘️

        4. Effectivement, surtout au niveau des voyages et des restaurants. Ce qui fait beaucoup rire GG qui me dit, comment fais-tu avec autant de précisions. Récit qu’il connaît aussi. Ou alors ce que nous avons fait ensemble à tel moment. Etc… Il y a des faits qui marquent et d’autres moins 😉. Allez zou je m’en vais lire un nouveau bouquin. Bises et l’avez-vous les mains, évitez de se toucher le visage. 😘😘😘 Geneviève

  4. Merci pour ce billet PQusien , une denrée plus que rare depuis le début de la semaine . Heureusement certaines personnes se montrent solidaires en dépannant .
    Bonne journée
    Bises

  5. Mais pourquoi donc cette fixette sur le PQ, Oth ? 🙄
    😆
    Y’en a qui en font même des gratins ! Si, si, c’est ma copine Belge qui me l’a dit !
    Et même si je n’ai pas regardé les vidéos et lu tous les commentaires, ça mérite que médecins, scientifiques et philosophes étudient ce phénomène de plus près 😆
    à demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s